Valorisation de l’entrepreneuriat agricole: démarrage mercredi d’un atelier de restitution  à Kinshasa

Kinshasa 17 Octobre 2023 (ACP).- Un atelier de restitution de trois études complémentaires et préalables du projet «Autonomisation par la valorisation de l’entrepreneuriat agricole et rural », est prévu du 18 au 19 septembre, à Kinshasa, en République démocratique du Congo(RDC), a appris l’ACP mardi de source officielle. 

« Cet atelier de restitution de trois études complémentaires et préalables du projet «Autonomisation par la valorisation de l’entrepreneuriat agricole et rural sensible à la nutrition, inclusif et résilient. Ces études   se rapportent aux infrastructures économiques ; aux  capacités de production agro-sylvo-pastorales de l’agriculture familiale et aux  capacités de la société civile organisée en milieu rural», a-t-on lu dans un communiqué officiel.

Selon la source, l’étude d’infrastructures économiques concerne les sept pôles de développement économique abritant chacun un marché de demi-gros, entre autres Mushie et Oshwe dans la province du  Mai-Ndombe, Kikwit et Masimanimba, dans la province du Kwilu, Katoi 316 à Kenge, province du Kwango, Mbanza-Ngungu et Lukula dans le Kongo central. Cette étude révèle que les circuits commerciaux actuels sont très largement informels, diffus et peu organisés. 

«Les conditions de mise en marché sont le plus souvent loin de répondre aux besoins des usagers, en termes d’infrastructures d’accueil (parkings), d’espaces disponibles pour les transactions commerciales, de stockage des produits, de circulation des biens et des personnes, d’hygiène et de sécurité. L’acheminement des produits agricoles, des marchés de collecte vers les marchés de demi-gros, ou d’accès aux zones de production posent d’énormes problèmes, que ce soit par voie terrestre ou fluviale », a ajouté la même source. 

L’étude précitée propose notamment les types d’aménagement nécessaires à affiner et les volumes commercialisés, afin de dimensionner les infrastructures nécessaires.

213,5 millions USD pour des études complémentaires

Le chiffre d’affaires pour la réalisation de ces trois études complémentaires est estimé à 213,5 millions dollars américains, dont les sources de financement sont entre autres le FIDA pour 45,2 millions dollars américains (21,2%), les allocations SAFP pour 40,7 millions dollars américains, l’Agence française de développement (AFD) pour 50 millions d’euro (53,5 millions dollars américains, soit 25,1%).

Pour sa part, le gouvernement congolais contribue  à hauteur de 19,0 millions dollars américains, soit 8,9%.

Le gouvernement central à travers le  ministère de l’Agriculture, avec l’appui technique et financier du Fonds international de développement agricole (FIDA) et de l’Agence française de développement (AFD), sont les organisateurs de cet atelier de restitution.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet