Voirie urbaine de Kinshasa : nécessité de réhabiliter les avenues Kabambare et Plateau

Kinshasa, 31 janvier 2024 (ACP).- Les avenues Kabambare, Plateau, Kasaï et du Marais nécessitent une réhabilitation afin de faciliter l’accès au marché central, une fois mis en service, a constaté l’ACP mercredi au cours d’une ronde à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

« Il s’observe autour du marché central des difficultés pour les automobilistes d’accéder au centre-ville à travers les quatre artères à savoir, les avenues Kabambare, Plateau, du Marais et Kasaï », a relevé une équipe des journalistes de l’ACP.

Les opérateurs économiques, les marchants ainsi que la population riveraine ont déploré l’état de délabrement avancé de ces voies d’accès. Celles-ci sont jalonnées par des bourbiers, de nids de poule où stagnent les eaux des pluies et de ménage rendant difficile la circulation des personnes et de leurs biens.

 « Atteindre le marché est un parcours de combattants, les conducteurs des véhicules et les motocyclistes se disputent les bouts des chaussées avec les piétons », a dit M. Mukendi, vendeur au marché central de Kinshasa.  

Cependant, la circulation aux alentours du marché central est rendue difficile à cause des boues générées par les eaux de ruissellement qui se déversent sur la chaussée.

Pour Mme Nonon, résidante sur l’avenue Plateau, les eaux stagnantes qui les entourent sont en effet, un lieu de reproduction idéale des moustiques qui transmettent  notamment la malaria.

« Nous ne sommes pas en ville parce que les poubelles, les eaux stagnantes font ménage avec les maisons d’habitation au point d’empêcher les enfants de  demeurer propres », a-t-elle déclaré. ACP/ KHM/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet