Équateur : 40 femmes lanceuses d’alertes numériques environnementales outillées à Mbandaka.

Mbandaka, 20 février 2024(ACP).- Les 40 femmes lanceuses  d’alertes numériques environnementales ont été outillées à Mbandaka,province de l’Équateur,  au nord- ouest de la République démocratique du Congo,  a appris l’ACP des sources structurelles.

«Notre mission consiste à renforcer les capacités des femmes des différentes organisations féminines, notamment paysannes sur comment alerter en cas de violation de leurs droits, dans leurs activités quotidiennes», a déclaré M. Tandem Patrice, expert consultant.

Il a par ailleurs ajouté que «nous sommes témoins des violations des droits des femmes dans tous les domaines, surtout dans le secteur de l’environnement ou elles sont confrontées par ce problème. Lorsque les  exploitants forestiers font leur travail dans la forêt, les femmes subissent toujours des conséquences. Il en est de même pour la multiplicité des taxes à leur égard si elles sont dans  leurs activités génératrices des revenus . Nous leur avons distribué quelques téléphones pour alerter en cas de violation dans le compte de ce projet» et a t-il poursuivi.

Mme Gisèle Wengela, coordonnatrice de l’Union congolaise des femmes de médias, Ucofem en sigle, a présenté l’objectif poursuivi par leur structure, celle de défendre les droits des femmes de médias et de la femme en général en cas de discrimination basée sur le genre.

Le chef de Division de la Pêche et élevage,  André Mongi présent dans l’activité, a salué cette initiative : « je salue cette initiative qui est combien de fois louable pour aider, non seulement la femme de la ville de Mbandaka, mais aussi celle qui est dans les recoins de la ville qui subissent pas mal de violations. A cette occasion, je demande  aux partenaires de faire un travail de synergie avec la division qui est un organe technique pour fournir des éléments».

. Selon lui, « la femme est confrontée  au non respect de ces droits, et également, à l’exploitation illicite des ressources naturelles qui, d’ici là, va affecter la femme dans son environnement ».

Il sied de signaler que ce projet est mis en œuvre par l’Union congolaise des femmes de médias, Ucofem en sigle, dans la province de Tshuapa et de l’Équateur grâce  à l’appui financier de Urgent Action Found Africa. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet