Kinshasa : les jeunes congolais formés aux enjeux et perspectives d’avenir de la Francophonie

Kinshasa, 08 décembre 2023 (ACP).- Les jeunes congolais ont été formés vendredi, aux enjeux et perspectives d’avenir de la Francophonie, lors d’une conférence-débat organisée vendredi à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC) par la jeunesse congolaise francophone.

« Cette conférence débat sur la jeunesse congolaise face aux enjeux et perspectives d’avenir a été  organisée par la Jeunesse francophone congolaise dans le but de les aider à construire un Congo fort et prospère », a déclaré Mme Spera Pembele, coordonnatrice de la Jeunesse francophone congolaise.

« La jeunesse représente l’avenir et  sommes une  génération qui va prendre la relève en préservant un héritage culturel.  La francophonie est une force motrice pour notre pays, elle nous permet de communiquer avec le monde entier, de partager des idées, aussi de  travailler ensemble pour un avenir meilleur, mais il y ‘a aussi des défis à relever, car nous avons une opportunité unie de travailler ensemble, renforcer notre présence francophone au monde et pour bâtir un avenir meilleur pour notre pays et notre communauté », a-t-elle ajouté.

La Francophonie consciente  de ces liens,  créé  entre ses membres le partage de la langue française et des valeurs universelles. Et souhaite, a dit Mme Pembele les utiliser au service de la paix, de la coopération, de la solidarité en vue d’atteindre les Objectifs du  développement durable (ODD) d’ici à 2030.

Cette activité avait, entre autres, pour objectifs d’aider l’instauration et le  développement de la démocratie à la prévention de la gestion des règlements des conflits et au soutien de l’État de droit et aux droits de l’homme, à l’intensification du dialogue des cultures et des civilisations et au rapprochement des peuples par leur connaissance mutuelle.

Le  renforcement de leur solidarité par des actions de coopération multilatérale en vue de favoriser l’essor de leurs économies et la promotion de l’éducation et de la formation figurent également au nombre des objectifs.

Pour M. Mabiala Mahumba, délégué général de la Francophonie en RDC, la Francophonie respecte la souveraineté des États, leurs langues et leurs cultures et  observe la plus stricte neutralité dans les questions de politique intérieure.

D’après l’ambassadeur de la Suisse, Chasper Sarott, la Francophonie a été représentée à travers leur pays comme une plateforme qui  privilège le dialogue politique pour amplifier et  apporter la politique étrangère. La singularité de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), intègre les États, les gouvernements avec des systèmes politiques à de niveau de développement différents qui ont pour langue commune le français. 

M. Chasper a défini l’OIF comme étant une plateforme politique que la Suisse utilise, notamment pour valoriser  ces intérêts et promouvoir ces valeurs. Elle est   devenue  aujourd’hui  3ème bailleur », a-t-il dit. 

Il a donné l’objectif de l’OIF qui consiste à promouvoir la langue française dans son évolution, sa diversité culturelle et linguistique ainsi qu’à valoriser les différentes cultures qui s’expriment sur l’ensemble des territoires de la Francophonie. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet