Kinshasa : restitution des résultats relatifs à l’entrepreneuriat féminin

Kinshasa, 25 juillet 2023 (ACP).- Les résultats obtenus du projet sur la réforme et la dissémination des textes et lois favorables à l’entrepreneuriat féminin ont été présentés, mardi, au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa, en République démocratique du Congo, a constaté l’ACP.

« Nous avons restitué les résultats de ce projet  obtenus à travers les activités réalisées pendant plus de deux ans avec notre partenaire ONU femmes. Nous avons dit que le projet sur la réforme et la dissémination de lois en faveur de l’entrepreneuriat féminin a porté sur trois volets à savoir : plaidoyer, dissémination et sensibilisation ainsi que le renforcement des capacités des radios communautaires », a fait savoir à cette occasion, la présidente de l’association des femmes entrepreneures du Congo (AFEECO), Betty Mulanga.

Elle a signifié que grâce à ce projet, 375 personnes (hommes et femmes) ont été formées afin de faire le plaidoyer pas seulement au niveau de l’entrepreneuriat féminin mais à tous les niveaux parce que ces personnes formées ont bénéficié de huit étapes qui constituent le plaidoyer, ajoutant qu’avec les radios communautaires, nous avons travaillé en partenariat avec quatre radios dont la radio de la femme et Elikya où nous avons conçu une émission intitulée  » tolobela entrepreneuriat’’.

En ce qui concerne les acquis du projet dans le volet plaidoyer, Mme Mulanga a indiqué qu’il s’agit notamment de la formation de 375 personnes, de la création des points d’écoute dans les différents marchés pour s’entretenir avec les vendeurs (femmes et hommes) pour connaître leurs difficultés dans le but de les soumettre auprès des autorités. De son côté, la représentante du Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) en charge du projet, Mimi Mompunga, a révélé que le projet du gouvernement congolais sur l’Appui au développement des micros, petites et moyennes entreprises (PADMPME) est exécuté par ONU femmes et son volet réforme et dissémination des textes et des lois favorables à l’entrepreneuriat féminin est exécuté par CAFCO pendant une période d’une année, soit de mai 2022 à juin 2023. 

Objectif de la réforme des textes et lois favorables à l’entrepreneuriat féminin

« L’objectif du projet est de participer à l’amélioration de l’environnement des affaires à travers la contribution à la réforme du cadre juridique et l’application des lois en protection des droits économiques et sociales des femmes d’une part et d’autre part de contribuer à grande échelle à la dissémination de ces lois en vue de provoquer un changement d’attitudes et de comportement des acteurs », a fait savoir la présidente de l’association des femmes entrepreneures du Congo (AFEECO). Mme Mompunga a souligné que ce projet a contribué également à lutter contre toutes formes des discriminations et violences basées sur le genre (VBG), avant de préciser que l’accent est mis sur l’autonomisation de la femme.

Cette femme à droit d’avoir une bonne information sur ses droits, d’être accompagnée pour quitter le secteur informel vers le secteur formel. Dans ce volet dissémination, dit-elle, plusieurs activités ont été mises en œuvre, notamment le renforcement des capacités des leaders traditionnels et religieux qui ont signé un acte d’engagement pour lutter contre les VBG.

La vendeuse Chantal Tanta qui a bénéficié de la formation se dit satisfaite de l’initiative de l’AFFECO étant donné qu’elle a ajouté un plus dans son commerce, notamment la comptabilité de ses revenus.  « Nous demandons aux autorités compétentes de jeter un regard sur les PME pour le développement socio-économique de notre pays ainsi que l’amélioration des conditions de la femme », a-t-elle plaidé. Notons que cette conférence de presse a été tenue par le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) et l’association des femmes entrepreneures du Congo (AFEECO) en RDC. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet