Kinshasa: une candidate projette des consultations des parties prenantes aux élections des gouverneurs



Kinshasa, 24 mars 2024 (ACP).- Une candidate gouverneur a projeté samedi une série  des consultations des parties prenantes du 20 mars au 14 avril prochain pour présenter et enrichir ses stratégies aux élections dans la ville de Kinshasa en République démocratique du Congo, lors d’un entretien.

« À l’espace d’environ trois semaines, nous allons échanger tour à tour  avec les femmes leaders influentes de la province ville de Kinshasa, les déléguées des associations et organisations féminines du secteur de l’entrepreneuriat, pour leurs expliquer notre vision sur les problèmes de la gestion de la ville province de Kinshasa », a déclaré  Mamie Mujanyi Freebox, candidate gouverneur de Kinshasa et Présidente du Mouvement International des Femmes Dynamiques d’Afrique (MIFDA).

« Nous allons également échanger avec les acteurs de transport public, les structures des jeunes, les syndicats des marchés de la ville de Kinshasa, les mamans maraîchères, les enseignants et promoteurs des Écoles, Instituts supérieurs et Universitaires de la ville de Kinshasa, les délégués de la Police nationale Congolaise ( PNC), des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et leurs dépendants, les représentants des confessions religieuses et les artistes musiciens chrétiens, les associations des consommateurs, les syndicats des travailleurs engagés et temporaires des entreprises publiques et privées,  les artistes comédiens, les tenanciers des bars et boites de nuit », a-t-elle ajouté.

Elle a, par cette occasion, énuméré les défis qu’elle doit relever pour atteindre cet objectif. “Le civisme kinois, la moralité, la salubrité, la prise en charge correcte des personnel de l’hôtel de ville, la restructuration nette et claire du gouvernement provincial, la politique de lutte contre le banditisme urbain à savoir le Kuluna, la gestion de transport en commun (tarif et embouteillages), la gestion des recettes que génère la ville province de Kinshasa (DGRK) et son personnel, la gestion des bistrots et bars à travers la ville enfin la culture et sports”, a fait savoir la candidate.

Pour y parvenir, Mme Mujanyi va user de son approche économique et managériale pour travailler à la racine des problèmes qui gangrènent Kinshasa. Pour les vingt-quatre (24) communes que compte la ville de Kinshasa, elle a conçu et élaboré, vingt- quatre (24) projets et un leadership efficace formé et outillé pour résoudre les problèmes qui bloquent Kinshasa à revêtir sa plus belle image. Autre fois a-t-elle ajouté on parlait de Kin-la-belle et aujourd’hui, Kin-la-poubelle.

Mamie Mujanyi Freebox, est une femme de terrain qui impacte sa capitale par ses actions et sa vision nette pour le développement durable. Elle a, par ailleurs, souhaiter gouverner qu’à travers une gestion inclusive et une participation populaire où les Kinoises et Kinois seront au cœur du fonctionnement de leur ville.

Elle en effet, annoncé une rencontre avec les associations féministes du secteur de l’entrepreneuriat. Il faut souligner que toutes ces consultations ne sont pas ouvertes aux médias mais les contenus seront mis à leurs dispositions.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet