La société civile appelée  à accompagner les familles dans l’apprentissage des métiers

Kinshasa, 24 juillet 2023 (ACP).- La société civile a été appelée lundi à  accompagner des familles à l’apprentissage des métiers en vue de renforcer leur stabilité et équilibre, par la paroisse «Saint Vincent» à Ngiri-Ngiri, lors d’une conférence tenue à Kinshasa en République démocratique du Congo.

« Cette activité évaluative et projective qui était axée sur le thème : ‘’ l’état de lieu de la famille aujourd’hui, bilan et perspectives’’ s’inscrit dans le cadre de la commémoration de 60ème anniversaire de ce site ecclésiastique dont le choix du sujet porté sur la famille est consécutif à l’intérêt de l’Etat, de l’Eglise et de la Société civile à ce noyau», a déclaré le professeur José Nkondo, qui intervenait dans cette conférence.

Pour le Prof Nkondo, les parents démissionnent involontairement de leur responsabilité d’éduquer et d’encadrer les enfants, car, versés tous dans l’informel pour tenter de survivre, ils sont souvent fatigués après une longue journée de travail, effaçant, peu à peu le dialogue au sein du foyer, ainsi, les enfants sont voués à eux-mêmes.

« La famille est en danger et se fragilise de plus en plus. C’est regrettable de constater que la chute de la plupart des foyers intervient avant même la mort d’un des conjoints », a-t-il déploré, définissant ainsi la famille comme une valeur, une union séparable qu’à la mort.

« La conséquence grave de cette situation réside dans l’impossibilité pour les enfants des plus pauvres d’étudier, par conséquent, ces derniers se rendent dans la rue pour se débrouiller à l’instar de géniteurs. C’est à travers cet exercice que certains fuient le toit familial et d’autres, par contre, deviennent des brigands », a-t-il souligné.

Le Pr. Nkondo a préconisé la vulgarisation du code de la famille pour amener les fiancés à se préparer sérieusement avant de s’engager à vivre ensemble, pour ainsi avoir un foyer stable qui perdure. « A ceci s’ajoute la nécessité de garantir la gratuité réelle de l’enseignement et les subventions aux écoles privées de façon à éviter la déperdition scolaire », a-t-il précisé.

A l’église catholique, il a recommandé de mettre assez du temps à l’eucharistie pour permettre aux fiancés de bien se préparer à la création d’un noyau familial et au style de vie leur permettant de rester constant, ensemble pour toujours.

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet