Le Kasaï Central affiche le visage d’un parent pauvre (Société civile)

Kananga, 20 février 2024 (ACP).- La province du Kasaï Central, centre de la République démocratique du Congo (RDC), continue d’accuser un déficit majeur sur tous les plans, affichant ainsi le visage d’un parent pauvre même après la réélection du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Selon un document.

« Tous les projets intégrateurs porteurs de la croissance économique dans cette région notamment l’électrification par les centrales hydrauliques de Katende et Mbombo, la construction de la route dite de l’espoir Kananga-Kalamba Mbuji et l’interconnexion provinciale par les routes Kananga-Tshikapa-Ilebo font l’objet d’un perpétuel commencement voir recommencer », a relevé ce document de l’alliance citoyenne de plaidoyer pour le développement du Kasaï Central (ACPD-KC).

Et d’ajouter : « saisissant l’opportunité qu’offre le second mandat qui place le président de la République à la tête de la magistrature suprême, les signataires de ce texte ont estimé que cette deuxième chance est une occasion pour ce dernier de procéder à la mise en œuvre des projets intégrateurs de la croissance économique au projet des habitants de cet espace du centre du pays ».

Ils ont, par ailleurs, affirmé leur ferme volonté de contribuer sans réserve au développement intégral de la province tout en restant motivé par leur sens élevé de patriotisme à pouvoir contribuer grâce à ce deuxième mandat du chef de l’Etat à la tête du pays pour la naissance d’un Congo transformé dans l’intérêt collectif de ses habitants.

L’ACPD-KC a vu le jour à Kananga à l’initiative des acteurs socio-politiques et économiques de cette entité administrative.

Elle s’est chargée de mener des plaidoyers soutenus et ciblés pour l’accomplissement des promesses de la campagne électorale faites par l’autorité suprême du pays, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo fisant à sise ses objectifs prioritaires pour le développement dans le cadre de son nouveau quinquennat, a-t-il ajouté.

Pour eux, le Kasaï Central qui présente l’image d’une contrée sinistrée, a élu massivement le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avec 98% lors de la présidentielle de 2018 et 99,6% à celle de 2023, a-t-on rappelé. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet