Sud-Kivu : les écoliers invités à ne pas se discriminer

Bukavu, 24 mars 2024 (ACP).- Une invitation  à la non-discrimination a été lancée samedi, lors d’une journée organisée  à Bukavu au Sud-Kivu dans l’est de la République démocratique du Congo, aux écoliers de l’école primaire Tuendelee au quartier Panzi.

Nous tenons à inviter ces écoliers à ne pas se sous-estimer ni se discriminer. Ce sont des futurs papas et mamans, responsables de demain”, a déclaré Esther Muhigirwa Bora, coordinatrice des programmes de l’Association pour la promotion de l’environnement social (APES).

Selon elle, la femme a des atouts capables de relever les défis de la RDC et du monde, raison pour laquelle il est important de capitaliser les atouts de cette dernière.

Le directeur de l’école primaire Tuendelee, Dieu Merci Barhame, qui a offert ce cadre, a dans son mot soutenu qu’il croit aux valeurs qu’incarnent les femmes, ainsi les hommes qui discriminent encore des  filles ddoivent cesser avec cette pratique et conception rétrograde.

Des poèmes, des saynètes, chants et danses véhiculant des messages de paix en l’honneur des femmes ont été présentés par des enfants des différents clubs legs de Panzi.

Ils ont souhaité voir le gouvernement congolais rétablir la paix sur l’ensemble de la RDC et promouvoir les droits de la femme, première victime de toutes les atrocités.

L’APES a célébré la journée de la femme sous le thème national :  » Accroître les ressources nécessaires en faveur des femmes et filles dans la paix pour un Congo paritaire  » et le thème provincial :  » Promouvoir les initiatives des femmes et filles pour un Sud-Kivu paritaire, émergent et pacifique. »

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet