Près de 8 millions de déplacés à cause d’un conflit au Soudan (ONU)

Kinshasa, 31 janvier 2024(ACP).- Le conflit  au Soudan entre l’armée et les paramilitaires a déplacé près de 8 millions de personnes, a appris mercredi l’ACP de source onusienne.

« Le conflit entre l’armée du général Abdel Fattah al-Burhane et les Forces de soutien rapide (FSR, paramilitaires) du général Mohammed Hamdane Daglo depuis le 15 avril 2023 a déplacé près de 8 millions de personnes », a déclaré Filippo Grandi, Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

M. Grandi, en déplacement en Éthiopie, a appelé à un soutien urgent  pour répondre aux besoins des déplacés.

« J’ai entendu des histoires déchirantes de perte de famille, d’amis, de foyer et de moyens de subsistance, mais au milieu de ce désespoir, j’ai également vu la détermination des réfugiés à aller de l’avant, si on leur donne le soutien et l’opportunité », a affirmé M. Grandi.

Le 21 décembre, un porte-parole de l’ONU avait estimé que le conflit, qui avait alors fait 7,1 millions de déplacés, était « la crise de déplacement la plus importante au monde».

«La semaine dernière, le nombre de nouveaux arrivants au Tchad a dépassé les 500.000 depuis avril dernier et, au Soudan du Sud, 1.500 personnes en moyenne traversent quotidiennement le pays», a-t-il ajouté.

Le conflit a fait plus de 13.000 morts, selon un bilan de l’ONG Armed Conflict Location & Event Data Project (Acled).

L’un des six pays voisins du Soudan, l’Éthiopie, a accueilli depuis avril 2023 plus de 100.000 personnes fuyant les combats, selon l’ONU. Ceux-ci s’ajoutent aux quelque 50.000 réfugiés soudanais déjà présents dans le pays.

ACP/KHM/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet