Proche-Orient: la France appelle à une « nouvelle trêve immédiate et durable » à Gaza

Kinshasa, 17 Décembre 2023 (ACP)-En visite en Israël, la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, a appelé dimanche dans la matinée à « une nouvelle trêve immédiate et durable », après qu’Israël ait lancé de nouvelles frappes sur la bande de Gaza, a-t-on appris dimanche de source diplomatique. 

« S’il y avait un engrenage, un embrasement, je crois que personne n’en bénéficierait et je le dis aussi à Israël« . J’appelle à  une nouvelle trêve immédiate et durable, a dit Catherine Colonna en présence d’un haut responsable de l’armée israélienne.

Les appels de la communauté internationale à la « désescalade » à la frontière israélo-libanaise valent pour toutes les parties, y compris Israël, a déclaré la cheffe de la diplomatie française sur une base militaire près de Tel-Aviv.

La France, notamment, « passe les messages nécessaires » aux autorités libanaises et au mouvement chiite libanais Hezbollah, mais « cet appel à la prudence et à la désescalade vaut pour tous« , a-t-elle

Israël a lancé de nouvelles frappes sur la bande de Gaza dimanche 17 décembre au moment où les dirigeants israéliens font face à une pression croissante pour négocier et obtenir la libération d’otages enlevés par le Hamas.

Au moins 12 personnes ont été tuées dans des frappes israéliennes sur la ville de Deir al-Balah, dans le centre de Gaza, a annoncé le ministère de la Santé du Hamas.

 Des témoins ont aussi rapporté un bombardement israélien sur la ville méridionale de Bani Suheila.

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, est arrivée en Israël, où elle a appelé à une trêve « immédiate et durable » dans la bande de Gaza.

Le service des urgences de l’hôpital al-Chifa, dans le nord de Gaza, dévasté par les bombardements israéliens, est « un bain de sang » et ce qui était le plus grand hôpital du territoire palestinien a maintenant besoin d' »être réanimé », écrit l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’armée israélienne a annoncé dimanche la mort de deux de ses soldats, portant à 121 le nombre total de militaires israéliens tués depuis le début de l’offensive à Gaza fin octobre.

De l’aide humanitaire depuis le terminal de Kerem Shalom

Pour alléger les pénuries en alimentation, eau, médicaments, carburants, depuis le début de la guerre et le siège total de la bande de Gaza instauré le 9 octobre, Israël a commencé à laisser entrer de l’aide humanitaire depuis le terminal de Kerem Shalom, à la frontière avec l’Egypte.

Une source du Croissant-Rouge égyptien, équivalent de la Croix-Rouge, a affirmé  que 79 camions étaient ainsi passé dimanche par ce terminal.

Une décision prise par Israël pour soulager le terminal de Rafah, qui était jusqu’à présent le seul par lequel l’aide humanitaire entrait. 

Le pape François déplore la mort de deux femmes dans une paroisse de Gaza

Le pape François a déploré la mort samedi de deux femmes dans une paroisse catholique à Gaza où « des civils sans défense » sont visés par des tirs et des bombardements.

« Je continue à recevoir de Gaza des nouvelles très graves et douloureuses. Des civils sans défense sont la cible de bombardements et tirs. Une mère et sa fille (…) ont été tuées et d’autres personnes blessées par des tirs de snipers« , a déclaré le souverain pontife à l’issue de la prière de l’Angélus. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet