Académie militaire de Kananga : près de 1.000 officiers formés pour « pacifier le pays »

Kananga, 15 mars 2024 (ACP).- De nouveaux officiers de l’armée nationale formés à l’Académie militaire de Kananga (Kasaï central) au centre de la République démocratique du Congo et prêts à pacifier le pays ont prêté serment vendredi dans cette ville, dans une cérémonie présidée par le vice-Premier ministre de la Défense.

« Contribuer à sa pacification, tel est le défi qui vous attend, tel est le défi qui nous attend tous. Le commandement des hommes sous le feu et leur conduite à la victoire, dans le contexte de guerre conventionnelle, asymétrique et hybride, reposent désormais sur vos épaules », a dit le vice-premier de la défense Jean-Pierre Bemba, s’adressant à près de 1.000 nouveaux officiers.

Ces élèves officiers issus de la 18ème session spéciale, de la 35ème, 36ème et 37ème promotion de l’Académie parmi lesquels 34 élèves officiers de nationalité centrafricaine, ont prêté serment devant le vice-Premier ministre, ministre de la Défense, représentant le commandant suprême, le chef de l’État Félix Tshisekedi, dans le cadre de l’année académique 2022-2023.

 « La 35ème promotion ordinaire et la 18ème Session spéciale terminent leur formation au moment où la République démocratique du Congo et son Armée sont confrontées à un défi majeur d’insécurité à relever. Oui, le pays fait face à un conflit armé de haute intensité », a indiqué Jean-Pierre Bemba.

Pour une Académie formatrice de dignes officiers

Le vice-Premier ministre de la Défense a, dans ses conseils pratiques, plaidé pour la dignité et l’honneur de l’Académie militaire de Kananga qui doit être, selon lui, « une institution militaire-universitaire vouée à un idéal sain, formatrice d’officiers qui ont le sens de l’honneur, de la réussite, de l’excellence et dotés d’aptitudes intellectuelles et physiques, de caractère et du moral nécessaires pour relever les défis sécuritaires » et  prête à contribuer au développement de la République en temps de paix.

«Puis-je rappeler que l’Académie militaire de Kananga n’est pas une blanchisserie des grades des sous-lieutenants, encore moins un déversoir ou une décharge des rebuts de la société ou encore un cadre de formation des officiers qui font la honte », a-t-il insisté.

« L’Officier que vous êtes est un noble métier. Qu’est-ce que cela veut dire ? L’Officier ne ment pas, il ne triche pas, il ne vole pas, il ne détourne pas, il apprécie, il assume, il ne tourne pas le dos à l’ennemi », a martelé Jean-Pierre Bemba ajoutant que tout officier digne de ce nom  « ne trouve pas de prétexte pour s’éloigner de sa noble mission de défense, il doit y faire face ».

« Jamais il n’abusera de la puissance de feu que lui procure la possession d’armes », a-t-il rappelé. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet