Année scolaire 2023-2024 : les enseignants invités au respect du calendrier

Kinshasa, 27 Juillet 2023 (ACP).- Les enseignants du primaire et secondaire de la République démocratique du Congo (RDC) ont été invités au respect du calendrier de l’année scolaire 2023-2024, lors de la clôture, jeudi à Kisantu  (Kongo Central), des travaux de la commission paritaire Gouvernement-Ban syndical, a constaté l’ACP.

«Je vous exhorte, pour ce faire, d’engager vos syndiqués qui sont des enseignants, au respect strict du calendrier scolaire 2023-2024, pour une formation de qualité à nos enfants qui sont l’avenir de demain», a exhorté la vice-ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST),  Aminata Namasia, dans son mot de clôture de ces assises à Mbuela Lodge, devant les délégués syndicaux des 60 provinces éducationnelles de la RDC.

Le respect du calendrier scolaire a figuré parmi les recommandations formulées par les deux parties dans la déclaration finale des travaux de la commission paritaire.

Le gouvernement et le ban syndical de l’EPST ont, en outre, convenu de réaliser à partir du mois de juillet 2023 les actions préconisées lors de la Commission paritaire de Mbuela III  au bénéfice du personnel enseignant, dont les listings de paie déjà en provinces avec une paie effective.

Il s’agit notamment de la mécanisation de nouvelles unités dont l’effectif est de 13.058, de la correction des salaires et primes des enseignants, des frais de fonctionnement des écoles primaires,  la correction des structures des écoles primaires, le réajustement de la prime de gratuité ainsi que de la paie des inspecteurs et agents d’appoints de l’Inspection générale de l’EPST.

L’enveloppe devant couvrir ces actions prioritaires revient à «vingt-quatre milliards sept cent quatre-vingt-douze millions sept cent vingt-deux mille cinquante-trois Francs congolais» (24.792.722.053 FC).

Le gouvernement a, par ailleurs, consenti de procéder à un réajustement substantiel de la prime institutionnelle en faveur des agents et cadres des services centraux du secrétariat général de l’EPST et à la mécanisation de la prime pour fonctions spéciales d’encadrement de la paie.

La volonté du gouvernement saluée

L’intersyndicale de l’EPST a salué la volonté manifestée par le gouvernement de répondre aux désidératas des enseignants. «Face à la volonté manifeste du président de la République, Félix Tshisekedi, traduite par le Premier ministre Sama Lukonde et concrétisée par le ministre Tony Mwaba, l’intersyndicale des enseignants remercie  le Gouvernement pour son engagement à rencontrer la volonté des enseignants en cette période où le pays est exposé à beaucoup de défis», a déclaré  le président de l’Intersyndicale des enseignants Godefroid Matondo.

Des hommages ont été rendus au syndicaliste Emery Masunga, décédé sur place à Mbuela Lodge, alors qu’il prenait part au côté de ses pairs, aux travaux de la commission paritaire Gouvernement-Ban syndical. Lancés le 20 juillet 2023 par le ministre de l’EPST, ces travaux de la commission paritaire ban syndical de l’EPST – Gouvernement de la République ont été sanctionnés par un communiqué final signé par les deux parties. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet