Contentieux présidentiel : début lundi de l’audience publique à la Cour constitutionnelle

Kinshasa, 05 janvier 2023 (ACP).- La Cour constitutionnelle a programmé de siéger lundi 08 janvier en réponse à la requête du candidat ayant recueilli 0,02 % Théodore Ngoy arrivé à la 17ème position qui a demandé l’annulation de ce scrutin en République démocratique du Congo, selon son extrait de rôle signé vendredi.

« La Cour constitutionnelle, siégeant en matière de contentieux des résultats à l’élection présidentielle appellera à son audience publique de ce lundi (…) les affaires ci-après : M. Théodore Ngoy Ilunga wa Nsenga contre Céni et M. David Ehetshe Mpala contre Céni », a-t-on lu.

Le candidat malheureux Théodore Ngoy  a occupé  la 17ème  position lors de la publication des résultats de la présidentielle 2023, avec 0,02%.

Il n’a jamais atteint 1% de voix à l’issue des trois cycles électoraux antérieurs (2018, 2011, 2006) auxquels il a participé.

Lundi 8 janvier, ce candidat président ne sera pas à sa première prestation devant la haute cour. En 2018, rappelle-t-on, Theodore Ngoy avait plaidé, comme avocat, la cause du candidat malheureux Martin Fayulu sorti deuxième, après Tshisekedi.

Le délai pour les requérants dans le contentieux présidentiel  avait expiré le 03 janvier et la Cour avait 7 jours pour traiter tous les dossiers y relatifs avant la publication des résultats définitifs le 12 janvier.  ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet