Décès à Kinshasa de Ne Muanda Nsemi, chef spirituel de « Bundu dia Kongo »

Kinshasa, 18 octobre 2023 (ACP).- Zacharie Badiengila alias Ne Muanda Nsemi, chef spirituel du groupe politico-religieux Bundu Dia Kongo (BDK), implanté dans la province du Kongo Central, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo, est décédé mercredi à Kinshasa, des suites d’une maladie, a-t-on appris de source hospitalière.

« Il a été admis hier dans un état critique, il était là en soins intensifs. Il est décédé autour de 10 heures ce matin », a déclaré à l’ACP, sous couvert d’anonymat, un médecin responsable au centre hospitalier Nganda.

« Il était déjà suivi chez nous depuis un certain temps », a-t-il renchéri, précisant que Ne Muanda Nsemi avait été accompagné par sa fille, également médecin.

L’on a également aperçu des nombreux adeptes du défunt chef spirituel, trop affectés pour répondre aux questions de l’ACP.

Chef spirituel et gourou de la secte politico-religieuse « Bundu dia Kongo », Ne Muanda Nsemi, de son vrai nom Zacharie Badiengila, était député honoraire, et président national du parti politique « Bundu dia mayala ».

Âgé de 77 ans, il aimait aussi se faire appeler « N’longi a Kongo » (le guide spirituel Kongo). Il a, à plusieurs reprises, été en indélicatesse avec différents régimes du pays, avec lesquels il avait connu maints épisodes souvent sanglants, avec sa milice dénommée « Makesa » (hommes forts, en langue Kongo, sa tribu d’origine). ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet