Détournement d’un véhicule militaire : la haute cour prend l’affaire en délibéré

Kinshasa, 12 janvier 2024 (ACP).- La cause auditeur général contre le général-major Ilondo Efondo Hugo et consorts, poursuivis pour détournement d’un véhicule militaire, a été prise en délibéré à la Haute cour militaire à son audience tenue vendredi à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.

« La Haute cour militaire, juridiction suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo, se dit suffisamment éclairée sur les dossiers de détournement du véhicule KRAZ/FARDC numéro 928-05-10 doté à la 14ème  Région militaire à Kinshasa par l’État-major général », a déclaré la haute juridiction militaire.

Le ministère public avait requis, pour cette infraction, 48 mois de prison pour le général-major Ilondo et 40 mois pour le colonel Kimpembi Ndongala Antoine, respectivement commandant et directeur de la Logistique de cette unité au moment des faits.

L’organe de la loi avait ensuite requis 36 mois de prison pour le capitaine Misege Mwenyemali Stanis, 12 mois pour le capitaine Pukulu Anda Jean et 10 ans pour l’adjudant Mbula Saïdi, chauffeur dudit véhicule. Il avait même sollicité la dégradation et le renvoi de ce dernier des Forces armées de la République démocratique du Congo.

Dans ses répliques aux plaidoiries des conseils, l’organe accusateur a réduit la peine du prévenu colonel Kimpembi à 36 mois pour sa coopération à la justice. Celui-ci ayant reconnu avoir signé le 26 mars 2022, la feuille de route, sur ordre du prévenu Ilondo, pour le déplacement dudit véhicule en faveur d’un particulier au Kongo Central.

Ce véhicule avait causé la mort de six personnes lors de l’accident survenu le 4 mai 2022 à la hauteur du village Mfuma-Mfuma.

Le ministère public a produit devant la cour de céans, le télégramme du chef d’Etat-major général des FARDC interdisant tout déplacement des militaires sans son autorisation.

La haute cour militaire rendra son arrêt définitif dans le délai de la loi. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet