Diplomatie: l’Ukraine inaugure en avril son

Kinshasa, 22 mars 2024 (ACP).- Le gouvernement ukrainien, en guerre contre la Russie accusée d’agression, a annoncé aux autorités de Kinshasa, sa volonté d’ouvrir une ambassade au mois d’avril dans la capitale de la République démocratique du Congo agressée par le Rwanda, dans une note verbale parvenue jeudi à l’ACP. « Du 9 au 11 avril 2024, l’Envoyé spécial du ministre ukrainien des Affaires étrangères, le Représentant spécial de l’Ukraine pour le Moyen-Orient et l’Afrique Maksym Subkh effectuera une visite de travail à Kinshasa pour inaugurer l’ambassade d’Ukraine en RDC », a-t-on lu dans la note verbale. Pour concrétiser ce projet, un haut responsable a donc été annoncé pour une visite officielle du 9 au 11 avril auprès du vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula. L’Ukraine fait face depuis deux ans à une guerre lui imposée par sa puissante voisine la Russie, selon les accusations de Kiev qui bénéficie du soutien de nombreux pays européens et des Etats-Unis. Cette guerre, qui a été déclenchée en février 2022 jusqu’à ce jour, a perturbé les équilibres géostratégiques à cause de l’importance de ces deux pays, notamment dans les exportations du blé et des engrais agricoles.  La RDC se trouve pratiquement dans la même situation avec l’agression qu’elle subit dans sa partie orientale par le Rwanda et les terroristes du M23, malgré une certaine indifférence de la Communauté internationale. La RDC entretient d’excellentes relations avec la Russie qui a installé depuis plusieurs années une imposante ambassade à Kinshasa. Elle n’abritait, jusque-là, pas de représentation diplomatique de l’Ukraine. En août 2022, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait échangé au téléphone avec son homologue congolais. Pendant environ une heure, les deux chefs d’Etat avaient échangé notamment sur la position de la RDC face au conflit russo-ukrainien et ses conséquences économiques, alimentaires et énergétiques. Le président Zelensky s’était montré reconnaissant envers la RDC pour son soutien particulièrement à l’ONU, se disant déterminé à approfondir la coopération avec l’Afrique. Auparavant, en mars 2022, l’Assemblée générale de l’ONU avait adopté une résolution qui « exige que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l’Ukraine », lors d’un vote approuvé massivement par 141 pays sur les 193 membres de l’Organisation. Cinq Etats s’y étaient opposés, et 35 autres dont la Chine, s’étaient abstenus. La RDC avait voté en faveur de cette résolution, se démarquant de la position adoptée par certains pays africains qui avaient préféré s’abstenir. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet