Haute cour militaire : ouverture du procès lieutenant-colonel Lukusa et consort

Kinshasa, 28 juillet 2023 (ACP).- La Haute cour militaire a ouvert jeudi à Kinshasa, en République démocratique du Congo, le procès de deux magistrats militaires poursuivis pour violation de consignes et concussion, a appris l’ACP de cette instance judiciaire militaire.

« … La haute cour militaire ouvre, en ce jour de jeudi 27 juillet 2023, le procès de deux magistrats militaires, le lieutenant-colonel Lukusa Katumbi Willy et le major Luvizadio Diambu Elvis, respectivement Substitut de l’Auditeur militaire supérieur faisant fonction d’Auditeur militaire de garnison de Kinshasa/Gombe et premier Substitut de l’Auditeur militaire de garnison de son office, poursuivis pour violation de consignes et concussion « , a indiqué le juge président de la haute cour militaire.

Et de poursuivre :  » L’auditeur général près la Cour militaire accuse le lieutenant-colonel Lukusa d’avoir ordonné au major Luvizadio de percevoir indûment du détenu Tuleki Finazo Gujjo alias Isaac la somme de 600 dollars américains pour bénéficier de la liberté provisoire.

M. Tuleki Finazo Gujjo alias Isaac a été déféré par la Police nationale congolaise (PNC) à la justice militaire pour des chefs d’association des malfaiteurs et vol à main armée commis à travers la ville de Kinshasa.

À l’appel des prévenus à cette audience d’ouverture, seul le lieutenant-colonel magistrat Lukusa s’est présenté devant la haute cour militaire, le major magistrat Luvizadio étant en fuite.

Les conseils du prévenu comparant ont sollicité et obtenu de la cour de céans, une remise au jeudi 03 août 2023 pour s’imprégner du dossier. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet