Justice : le journaliste congolais Stanis Bujakera condamné à six mois de prison

Kinshasa,  18 mars 2024 (ACP).- Lejournaliste congolais et  directeur de publication adjoint d’Actualité.cd, Stanis Bujakera a été condamné lundi à six mois de prison, par le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe, siégeant en audience foraine au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK), en République démocratique du Congo.

Le tribunal l’a également sommé de payer une amende d’un million FC  (près de 400 USD). Il a été condamné pour « falsification, contrefaçon et faux en écriture ».

Par ailleurs, le ministère public qui avait requis 20 ans de prison ferme contre Stanis  Bujakera, n’a pas fait appel.

Le directeur de publication adjoint d’Actualite.cd et correspondant de Jeune Afrique est  détenu au CPRK depuis bientôt sept mois. Il va d’office quitter la prison car ayant déjà passé le temps équivalent à sa peine en détention.

Stanis  Bujakera a été accusé d’avoir diffusé une note de l’Agence nationale de  renseignement (ANR) qualifiée de fausse par les autorités et qui imputait la mort de l’ancien ministre Chérubin Okende aux renseignements militaires. C’est sur la base de cette occasion qu’il avait été arrêté le 8 septembre dernier.

Peu avant dans la matinée, des organisations des médias de la RDC ont témoigné lundi, au cours d’une conférence de presse, de leur soutien à Stanis Bujakera avant le prononcé de son verdict par le tribunal de grande instance Kinshasa-Gombe.

« Cela fait 7 mois déjà que notre confrère Stanis Bujakera est détenu à la prison centrale de Makala. Nous sommes ici pour lui témoigner de notre soutien avant le prononcé du jugement prévu le 20 mars 2024 », a déclaré Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de l’ ONG journaliste en danger ( JED).

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet