Justice militaire : les droits fondamentaux des citoyens rappelés aux magistrats

Kinshasa, 18 janvier 2024 (ACP).- La garantie des droits fondamentaux des citoyens comme valeur liée à la fonction judiciaire  a été rappelée aux magistrats et auxiliaires de justice du Siège par le premier-président de la Haute cour militaire de la République démocratique du Congo, jeudi lors d’une cérémonie d’échanges des vœux.

« La Constitution du 18 février 2006 a donné pour mission aux pouvoirs judiciaires, d’être garants des libertés individuelles et des droits fondamentaux et des citoyens… Les garanties accordées au pouvoir judiciaire ont pour contrepartie le fonctionnement d’un appareil judiciaire indépendant, impartial et compétent qui assure la protection des droits de l’homme et de liberté… », a rappelé le Lieutenant-général Joseph Mutombo Katalay, premier président.

Pour le général Mutombo, l’enjeu de ce rappel du « Code d’éthique et de déontologie des magistrats » est d’amener les magistrats et les auxiliaires de justice à respecter la célérité qui caractérise la justice militaire.

Car, a-t-il précisé, leur tâche repose sur les valeurs fondamentales liées à la fonction judiciaire.

«… l’indépendance consacrée par la Constitution doit être mise en œuvre non seulement par les autres institutions, mais aussi par les magistrats eux-mêmes. Sa réalisation repose sur les valeurs fondamentales liées à la fonction judiciaire que sont : l’impartialité, l’intégrité, l’égalité, la diligence, la compétence et le devoir de réserve », a-t-il indiqué.

Inspection prochaine des cours et tribunaux militaires de garnisons

Le premier président de la Haute juridiction militaire a saisi cette occasion pour informer les premiers présidents des cours militaires ainsi que les présidents des tribunaux de garnisons de l’organisation cette année d’une inspection dans leurs juridictions respectives.

« Cela fait plusieurs années que nous n’avons pas inspecté vos différentes juridictions. Mais, cette année nous allons le faire. Le programme vous sera donné à temps pour que vous puissiez vous préparer correctement », a-t-il fait savoir.

Auparavant, le général-major Jean Bivegete, représentant des hauts magistrats militaires, a donné le sens de la cérémonie qui est non seulement une occasion de partage de joie, mais aussi d’exprimer la gratitude de tous les membres de ce corps au Chef

L’orateur a promis, au nom de tout le personnel, de renforcer la franche collaboration pendant la saison 2024.

Dans sa réponse, le premier président de la Haute cour militaire a souhaité prospérité, longévité et sécurité à ses administrés ainsi qu’à leurs familles respectives.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet