La ministre de l’Emploi exprime la nécessité d’étendre la couverture de la protection sociale en Afrique

Kinshasa, 16 novembre 2021 (ACP).– La ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale, Claudine Ndusi M’Kembe  a relevé, mardi, la nécessité d’étendre la couverture de la protection sociale en Afrique, en levant les barrières légales à l’accès des travailleurs indépendants aux institutions d’assurance sociale, dans son intervention par visioconférence, à une réunion de l’Organisation internationale de travail (OIT), sur le « Lancement de la stratégie régionale pour l’accélération de la couverture de la protection sociale en Afrique », qui se tient à Genève, en Suisse.

Claudine Ndusi estime qu’il est inacceptable qu’au 21ème siècle, une très grande partie de la population africaine ne puisse bénéficier de la protection sociale qui constitue, selon elle, un droit. « La protection sociale est un droit, ce n’est ni un luxe, ni une option mais une condition nécessaire pour la promotion de la justice sociale et le développement qui nécessite de mettre en place un Panel de Haut Niveau sur le financement durable de la protection sociale en Afrique », a-t-elle dit.

Pour elle, la protection sociale permet de lutter efficacement contre la pauvreté et les inégalités sociales, de renforcer la cohésion par la solidarité nationale et de contribuer à la prévention de la pauvreté, du chômage et de l’informalité.

Elle contribue également, sur le plan humain, à la réalisation du droit de tout individu comme le stipule la Déclaration universelle des droits de l’homme ainsi que la constitution dans de nombreux États, en particulier en RDC. « Sur le plan économique, la protection sociale renforce le capital humain et donc la productivité des travailleurs, ce qui contribue à une croissance inclusive et un stabilisateur contra-cyclique facilitant la reprise économique en atténuant l’impact des chocs sur les individus », a renchéri la ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale, avant de mettre un accent sur des mécanismes adaptés et flexibles qu’il propose de mettre en place pour faciliter le paiement des contributions et l’accès aux prestations de qualité. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet