La RDC réitère son appel à des sanctions ciblées contre le Rwanda  

Kinshasa, 7 juillet 2023 (ACP).- La République démoccratique du Congo (RDC) a réitéré son appel pour des sanctions ciblées de l’ONU contre les officiels militaires rwandais qui appuient les rebelles du M23, révélés à maintes reprises par le rapport d’experts de l’ONU, a appris vendredi l’ACP d’un communiqué du ministère de la Communication et médias.

«Le gouvernement de la République démocratique du Congo condamne fermement le soutien militaire, logistique et d’approvisionnement apporté par le gouvernement rwandais aux rebelles du M23, lequel appui a été exposé et confirmé dans le dernier rapport final du Groupe d’experts des Nations unies, daté du 13 juin 2023», a noté ce  communiqué.

«Kinshasa demande ainsi aux membres permanents et non permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies d’aller au-delà de la condamnation verbale des soutiens extérieurs des groupes armés, et les exhorte à prendre des mesures concrètes pour punir les responsables, y compris leurs commanditaires et fournisseurs, par des sanctions ciblées», lit-on dans ce communiqué signé par le ministre Patrick Muyaya Katembwe.

Dans le même contexte, l’Exécutif national salue la décision de la Cour d’appel du Royaume Uni qui a conclu que le Rwanda n’est pas un pays sûr pour les demandeurs d’asile.                                    

« La conclusion de la Cour jugeant d’illégal le projet d’expulsion de migrants vers le Rwanda confirme notre opinion de longue date selon laquelle ce pays est dirigé par un gouvernement qui viole systématiquement les droits de l’homme à l’intérieur et à l’extérieur du pays, et dans lequel aucun réfugié n’est en sécurité», a rappelé le ministre, indiquant que la RDC reste déterminé à faire sa part pour assurer l’aboutissement heureux des différents processus de paix en cours.

ACP/Célestin Lutete.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet