Liberté de la presse : des avancées évoquées à Kinshasa

Kinshasa, 03 mai 2024 (ACP).- Des avancées en matière de  liberté de la presse en République démocratique du Congo, ont été constatées lors de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse organisée vendredi à Kinshasa par des associations professionnelles des médias.   

« Nous venons de rappeler les avancées du cadre normatif d’expression en République démocratique du Congo, nous avons rappelé un certain nombre d’activités réalisées les années antérieures ainsi que la mise en place du comité de suivi des états généraux », a déclaré Nicolas Lianza, directeur de cabinet du ministre de la communication et médias.

« Il est important pour le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) de veiller au respect des termes prescrits de l’ordonnance-loi(…)fixant les modalités de l’exercice de la liberté de la liberté de la presse, la liberté d’information et d’émission par la radio et la télévision, la presse écrite ou tout autre moyen de communication en RDC», a-t-il ajouté.

La Journée mondiale de la liberté de la presse a été célébrée à Kinshasa, sous le thème « Bilan et perspectives de la réforme du cadre légal de l’exercice de la liberté de la presse en République démocratique du Congo», dans une rencontre organisée par l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) et les associations partenaires au Fleuve Congo Hôtel.

L’ambassadrice de la Confédération suisse en RDC,  Chasper Sarott, et son homologue suédois, Henric Rasbrant,  ont participé à ce rendez-vous des médias congolais.

Amélioration du statut des journalistes de médias confessionnels

Par ailleurs, dans un communiqué publié à Kinshasa en marge de la Journée mondiale de la liberté de la presse, un appel à l’amélioration du statut des journalistes dans les médias confessionnels, a été lancé vendredi par le « Réseau des communicateurs des Eglises pentecôtistes de la République démocratique du Congo » (RCEP), pour un bon exercice de la liberté de la presse.

«Le statut du journaliste dans les radios, télévisions, journaux en ligne des médias des confessions religieuses en RDC doit être amélioré afin que les journalistes salariés collectent, traitent et publient des informations de qualité », a déclaré dans le communiqué, le Rév Benjamin Yogolelo, président  de cette structure.

Les critères de recrutement de ces journalistes, leur avancement en grade, le salaire, la prise en charge médicale des femmes journalistes qui accouchent, la pension de retraite sont à améliorer pour que les programmes diffusés et le contenu de ces médias répondent aux critères de l’information assurant ainsi un bon exercice de la liberté de la presse, ont été également retenus par le responsable du RCEP. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet