Lutte contre l’impunité : le Conseil économique et social déplore un frein au développement

Kinshasa, 14 mars 2023 (ACP).- Le Conseil économique et social (CES) de la République démocratique du Congo considère l’impunité comme un frein au développement du pays, a affirmé mardi à l’ACP, le premier vice-président de cette institution, Timothée Muteba.

« L’impunité est un grand frein au développement en général et à celui des finances publiques, en particulier. Lorsqu’on commence à punir, on verra comment chacun se remettra à l’ordre en dehors d’un appel à la déontologie et à la pédagogie », a-t-il déclaré à son départ de l’Aéroport international de N’Djili à destination d’Abidjan, où il participe à la session d’avril du Conseil économique, social et environnemental de la Côte d’Ivoire.

« L’impunité  est aussi une grande cause de la corruption. Il faut que la justice fasse son travail. Si on commence à exiger la restitution des biens ou sommes d’argent volés, le changement va surement s’opérer », a-t-il dit, déplorant la libération sans condition de certaines personnalités emprisonnées pour des faits avérés, ce qui plonge, selon lui, les magistrats dans la honte après avoir dit le droit.

En République démocratique du Congo, rappelle-t-on, le Conseil économique et social a pour mission de donner un avis à l’autorité gouvernante qui en tire des leçons pour son application. C’est dans ce cadre que le Conseil avait donné un avis, en 2015, sur la faiblesse de l’éducation nationale. Il a fallu attendre quelques années après, l’avènement à la magistrature suprême du Président Tshisekedi pour appliquer la gratuité de l’enseignement en RDC.

Dans le cadre de la collaboration entre les deux institutions, le Conseil économique, social et environnemental de la Côte d’Ivoire avait pris part en octobre dernier, à la session de celui de la RDC qui portait notamment sur les échanges d’expériences entre les institutions internationales analogues.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet