Manifestations devant les ambassades : les USA marqués par l’intervention  du gouvernement congolais

Kinshasa, 14 Février 2024 (ACP).- La démarche gouvernementale visant à protéger les sièges des représentations diplomatiques contre des actes de violences,  a été saluée par l’ambassadrice des États-Unis en République démocratique du Congo,   au cours d’une audience  lui accordée mercredi par le Chef de l’Etat,  à la Cité de l’Union africaine, à Kinshasa. « Je me suis félicité de la condamnation des actes violents non conformes à la responsabilité du gouvernement de protéger les installations diplomatiques. » a déclaré Lucy Tamlyn, Ambassadrice des États-Unis en République démocratique du Congo. La rencontre entre le Chef de l’État Félix Tshisekedi  avec la diplomate américaine a aussi porté sur des sujets d’intérêt commun, particulièrement la situation sécuritaire dans l’Est du pays. « Nous avons mené une diplomatie de très haut niveau. Je pense que vous connaissez notre initiative. La Directrice du renseignement national américain est venue ici pour discuter des mesures importantes pour la paix dans l’Est du pays« , a-t-elle dit. Les manifestations qui se sont déroulées le samedi et le lundi derniers devant les sièges de certaines institutions diplomatiques, à Kinshasa, dénonçaient notamment la passivité de la Communauté internationale face à l’agression dont la RDC est victime de la part des terroristes du M23 appuyés par le Rwanda. Le gouvernement congolais a appelé les manifestants à l’apaisement, la discipline et surtout l’unité autour du Commandant suprême des Forces armées de la RDC et de la police nationale, pour  bouter l’ennemi hors des frontières du pays. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet