Nord-Kivu : onze jeunes massacrés par le M23 à Rutshuru (Armée)

Kinshasa, 17 juillet 2023 (ACP).- Onze jeunes civils ont été massacrés dans la nuit du samedi au dimanche, par les terroristes du M23, soutenus par l’armée rwandaise, à Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC), a appris lundi l’ACP de source militaire.

« Au total, onze jeunes civils, tous du sexe masculin, utilisés comme porteurs par ces terroristes, ont été froidement et lâchement exécutés sur la colline Rubona surplombant Bukombo », ont noté Général-Major Sylvain Ekenge, porte-parole des FARDC dans un communiqué.  

« La liste des personnes massacrées se présente comme suit : Yohana de la localité Bpfura, Mitera de Kinzungu, Rubanda de Mugogo, Nduwayezu de Lulere, Nduwayo de Bitsi, Ngendahayo de Kanyatsi, Gasoro de Kinjugu, Thaddée de Kojo, Tendamema de Kojo, Mashengesho de Kojo et Barata de Kojo », a cité la source.

« Cet énième massacre intervient après celui de sept (07) femmes et des enfants du 04 au 05 juillet 2023 à Bugushu, dans le groupement de Tongo, toujours en territoire de Rutshuru », a-t-elle ajouté.

« Ces terroristes de RDF/M23, au lieu d’observer le cessez-le –feu et le cantonnement imposés par la feuille de route de Luanda et les décisions du sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de Nairobi, s’obstinent à défier les institutions régionales et la communauté internationale par la violation par des massacres et la perpétration des crimes de guerre et le crime contre humanité dans le territoire sous leur contrôle », a souligné la source.

Face à cette situation, la source a souligné que les Forces armées de la République démocratique du Congo, malgré la trêve observée pour donner la chance au processus de la paix initié par la sous-région, continueront de dénoncer les actes terroristes perpétrés continuellement par les RDF/M23 sur nos populations.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet