Nord-Kivu: peine de mort pour 8 officiers accusés de fuite devant l’ennemi

Goma, 03 mai 2024(ACP).-La peine de mort a été prononcée pour 8 officiers du 223ème  Bataillon de Réaction Rapide et 3 acquittements vendredi au Palais de justice militaire à Goma (Nord-Kivu) dans l’Est de la République démocratique du Congo au cours d’une audience publique.

« En conséquence, la cour condamne le colonel Bashengezi Patient, le lieutenant-colonel Paluku Dunia, le major Chingwere Zihalirwa , le major Kabeza Modeste, le capitaine Sango Muyumba, le capitaine Agotani Jean, et le lieutenant Bofi Bonganga à la peine de mort, ordonne leur destitution des Forces armées conformément à l’article 31 du code pénal militaire et confirme leur détention »,  a déclaré le colonel magistrat Kabeya Ya-hanu Ben premier président de la cour militaire du Nord-Kivu.

Les condamnés à la peine de mort

Ces officiers condamnés à la peine de mort étaient poursuivis pour lâcheté, faux et usage de faux et incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir ou à la discipline.

Par ailleurs, « le capitaine Likonza, le capitaine Kapalay Nzekela Gérard,le capitaine Mujinga Simon ont été acquittés par la cour, mettant fin à toute poursuite judiciaire », selon le premier président de la cour militaire du Nord-Kivu.

Le commandant bataillon du 223ème bataillon, le colonel Mushengezi Patient et son adjoint en charge des opérations  ont écopé la peine de mort pour lâcheté et usage d’une fausse fiche médicale en vue de justifier leur fuite devant les M23/RDF.

Les avocats de la défense ont fustigé  le jugement rendu à l’égard des officiers et promis d’interjeter appel pour obtenir gain de cause.

Me Ephraïm Banzu, quant à lui, s’est réjoui de l’acquittement de ses trois clients  élargis pour n’avoir pas été présents sur le lieu où  des infractions ont été commises.

Le 223ème Bataillon de Réaction Rapide avait été déployé à « Lushangi café »,  dans le territoire de Masisi pour stopper l’avancée des rebelles du M23 /RDF. Ils avaient malheureusement décroché avant l’arrivée des terroristes au niveau de  leur position. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet