RDC-Belgique : l’armée belge transporte une turbine de la société d’électricité congolaise à Kisangani

Bruxelles, 3 février 2024 (ACP).- L’armée belge a disponibilisé un avion de transport pour l’acheminement à Kisangani dans la province de la Tshopo (Nord-est de la République démocratique du Congo) d’une turbine de la Société nationale d’électricité (Snel), a-t-on appris samedi de source officielle.

« En raison de la complexité du travail, la réparation de la turbine ne pouvait pas être effectuée sur place. Compte tenu de l’état du réseau routier et de la taille de la turbine, un transport par avion était inévitable », a expliqué le ministère de la Défense belge sur son site internet. 

Selon la source, la Défense a intégré ce transport exceptionnel dans le plan de vol d’un de ses A400M, des avions qui effectuent des missions régulières en Afrique. En avril dernier, un de ces appareils a transporté la turbine de Kisangani à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, à plus de 1.300 km de distance.

Elle a ensuite été transportée par la route de Lubumbashi à Likasi, dans la même province, où elle a été réparée dans les ateliers centraux de Panda (ACP).

Selon le ministère de la Défense belge, la turbine est maintenant prête à être réinstallée dans la centrale hydroélectrique de la Tshopo. Dans les prochains jours, un A400M militaire effectuera un aller-retour entre Lubumbashi et Kisangani, avec à son bord la turbine hydroélectrique.

« La mission est prévue du 1er au 8 février et le transport de la turbine doit avoir lieu entre ce samedi et mardi prochain », a ajouté le ministère.

L’ambassadrice de Belgique à Kinshasa, Roxane de Bilderling, des représentants de la Coopération au développement, d’Enabel et l’attaché de défense belge, le colonel Etienne Schmitz, seront à bord de l’aéronef. « Profitant de leur présence dans l’est du pays, ces autorités effectueront une brève visite de présentation aux instructeurs belges présents à Kindu (chef-lieu de la province du Maniema) dans le cadre du Programme de Partenariat militaire (PPM) conclu entre la Belgique et son ancienne colonie », a-t-il souligné.

La réparation de cette turbine est un projet important pour la RDC. L’intervention de l’armée belge témoigne de la volonté de la Belgique de soutenir le développement de la RDC, a encore souligné la Défense.

Cette turbine défectueuse était installée à la centrale hydroélectrique de Kisangani, située sur la rivière Tshopo. Elle est une source importante d’électricité pour la ville et ses environs. Elle est maintenant prête à être réinstallée dans la centrale hydroélectrique de la Tshopo.

ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet