RDC : début de réception de candidatures pour les élections des sénateurs et  gouverneurs

Kinshasa, 05 février 2024 (ACP).- La Commission électorale nationale indépendante (Céni), a ouvert,  depuis le 02 février jusqu’au 16 février,  ses bureaux  pour la réception et traitement des dossiers de candidatures aux élections des sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs en République démocratique du Congo (RDC), selon un communiqué parvenu dimanche à l’ACP.

« Les bureaux de réception et de traitement des candidatures (BRTC) seront ouverts et opérationnels du 02 au 16 février 2024, soit 16 jours de 8 h30 à 16 h 30, heures locales », a-t-on lu dans le communiqué.

La Céni a, par ailleurs, annoncé que les élections des sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs dans les provinces de Mai-Ndombe (sud-ouest) et du Nord-Kivu (Est) de la RDC, sont reportées à une date ultérieure du fait de l’insécurité.

« La Céni, considérant que les populations  des territoires  de Kwamouth dans la province du Mai-Ndombe, Masisi et Rutshuru dans la province du Nord-Kivu n’ont pas  été identifiées et enrôlées du fait de l’insécurité qui y prévaut et que  par voie de  conséquence les provinces  du Mai-Ndombe et du Nord-Kivu ne disposent nullement de grands électeurs représentant les territoires précités dans le cadre de l’élection des sénateurs ainsi que celle des gouverneurs  et vice-gouverneurs de province, les élections  des sénateurs , gouverneurs et vice-gouverneurs de province sont reportées  à une date ultérieure dans ces provinces », a indiqué le communiqué signé par Patricia Nseya, rapporteur de cette institution d’appui à la démocratie.

« La province de l’Ituri et du Nord-Kivu étant sous le régime de l’état de siège depuis le 03 mai 2021, les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs de province n’y seront pas organisées », a précisé la source, notant que s’agissant de la province de l’Ituri où les élections  des députés provinciaux ont été organisées le 20 décembre 2023, seule l’élection des sénateurs y sera organisée.

Conformément à l’article 130 de la loi électorale, les sénateurs sont élus par les députés provinciaux, au sein ou en dehors de l’Assemblée provinciale à la représentation proportionnelle des listes ouvertes à une seule voix préférentielle avec application de la règle du plus  fort reste, pour un mandat de cinq ans renouvelables. Les candidats indépendants se présentent individuellement. Chaque sénateur est  élu avec deux suppléants. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet