RDC : un dialogue national pour reconstruire la cohésion nationale sollicité par l’Eglise protestante

Kinshasa, 04 mars 2024 (ACP).- L’Eglise protestante de la République démocratique du Congo(RDC) a sollicité dimanche un dialogue national en vue de reconstruire la cohésion nationale, autour de la paix, selon le compte rendu de la 62ème session ordinaire de son comité exécutif national tenue à Kinshasa.

« Préoccupés par la recrudescence des cycles de violences  dans les provinces du Nord-Kivu,  Sud-Kivu, Ituri,   Kwango et Mai Ndombe, interpellés par la montée des tensions intra-communautaires dans l’espace Grand Katanga et Grand Kasaï (..), nous prenons l’engagement de demander au Chef de l’Etat  d’ouvrir un dialogue national entre fils et filles du pays, en vue de reconstruire la cohésion nationale, autour des causes  communes que sont la paix, la sécurité et la gouvernance de notre pays », a déclaré  Rév.  Dominique Mukanya, rapporteur du Synode national de l’Eglise du Christ au Congo(ECC)..

«L’Eglise protestante réitère sa demande au Chef de l’Etat de finaliser la procédure de la mise en place des mécanismes de justice transitionnelle», a-t-il ajouté, en vue de poursuivre les auteurs nationaux et internationaux des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre ainsi que des crimes économiques commis en RDC.

Concernant la situation sécuritaire en RDC, a-t-il dit, l’Eglise protestante a déploré la persistance des cycles de violences dans les provinces  de l’Est de la République,  de Kwango et de Mai Ndombe.

Rév. Dominique Mukanya a laissé entendre que l’Eglise protestante a fustigé l’accord sur les chaînes de valeur durables pour les matières premières conclu entre l’Union européenne et le Rwanda.

« Nous  prenons l’engagement de fustiger avec fermeté l’accord sur les chaînes de valeur durables pour les matières premières conclu entre l’Union Européenne et le Rwanda, dans un contexte où plusieurs rapports internationaux précisent l’implication directe de ce Pays voisin dans le pillage systématique des matières premières au prix des crimes contre l’humanité en RDC », a dit le révérend  Dominique Mukanya.

Condamnation du  mariage homosexuel 

Prenant la parole à cette occasion, le président de l’Eglise du Christ au Congo,  le Rév. André Bokundoa, a annoncé la mesure prise par le comité exécutif national interdisant le mariage homosexuel dans les communautés membres. « L’Eglise protestante du Congo, à travers son comité exécutif national, a levé l’option de condamner le mariage homosexuel », a déclaré le révérend André Bokundoa,  président national de l’Eglise du Christ au Congo. Ces assises se sont déroulées  du 25 février au 2 mars, sous le thème: « Persévérance et solidarité ».

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet