Sud-Kivu : un soldat de l’unité spéciale de l’armée congolaise condamné à mort

Bukavu, 09 janvier 2024(ACP).- Un soldat de première classe de l’unité spéciale des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) a été condamné à mort mardi, pour meurtre, par le tribunal de garnison de Bukavu, au Sud-Kivu dans l’est du pays, à l’issue d’une audience foraine en procédure de flagrance tenue à Kavumu.

« Le soldat de première classe Lukusa Kabeya Gaby a été reconnu coupable du meurtre d’un jeune connu sous le nom d’Iragi Saweka Rigo, dans la nuit du jeudi 04 janvier au niveau de Mululu dans le groupement de Miti », a déclaré le lieutenant-colonel Kabila Kongolo,  président du tribunal.

Ce militaire a également été condamné à payer une somme de 30.000 USD au titre de dommage et intérêt.

Après instruction, le tribunal militaire de garnison a retenu en plus l’infraction de violation de consignes à charge du prévenu Lukusa Kabeya Gaby.

Cependant, sa défense a sollicité en faveur de son client des circonstances atténuantes « pour manque d’expérience du fait d’avoir été attaqué le premier par la victime ».

Mais pour l’instruction,« l’acte de soldat de premier classe Lukusa Kabeya Gaby a été commis avec cruauté »,  ce qui a justifié le rejet de l’argumentation de la défense.

Pour Cirimwami Kwigoba, chef de groupement de Miti, ce jugement a apporté un soulagement et pourra servir de leçon aux autres militaires indisciplinés.

ACP/ KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet