Vital Banywesize échange avec la société civile sur la ratification du traité portant interdiction des armes nucléaires

Kinshasa, 22 octobre  2021 (ACP).– Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, Vital Banywesize, a échangé, vendredi, avec une délégation de la société civile, conduite par son porte-parole, Godefroid Marhegane Mulenga, sur les avantages pour la RDC, de ratifier le traité sur l’interdiction des armes nucléaires, au cours d’une audience qu’il lui a accordée au Palais du peuple.

Selon Godefroid Marhegane, sa délégation a soumis  au 2ème au vice-président de la chambre basse son plaidoyer, en insistant sur le chronogramme relatif à la ratification du traité portant interdiction des armes nucléaires, entre le mois d’octobre et celui décembre 2021.

Pendant cette période, a-t-il expliqué, la RDC est censée avoir ratifié ce traité.

« Après avoir ratifié ce traité, la RDC passera au statut d’État partie ayant ratifié le traité d’interdiction des armes nucléaires et sera convié à une assemblée générale des pays appelés : États parties ayant ratifié le traité », a insisté le porte-parole.

Avantages

La RDC sera considérée, une fois la ratification faite, comme un des grands acteurs de la paix et de la sécurité internationale, a affirmé le porte-parole de cinq organisations de la société impliquées dans ce plaidoyer au Parlement. Le pays figurera alors sur la liste de 56 États parties ayant ratifié ce traité, a précisé le porte-parole, avant de souligner l’influence que la RDC pourra exercer sur les décisions des États parties ayant ratifié le traité.

Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale a promis de rencontrer le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, afin d’amener la question relative à la ratification de ce traité au parlement pour examen.

Les ONG congolaises impliquées dans ce plaidoyer sont partenaires de l’Ong  » International campaign for abolition for nuclear weapons » basée à Genève en Suisse, signale-t-on. ACP/Kayu/RNL/OB/Cfm/Nig/SGB/TKM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet