Diocèse de Mbujimayi : célébration des journées catholiques de l’enseignement

Mbujimayi, 05 avril 2024 (ACP). – Les élèves de différentes écoles conventionnées catholiques de Mbujimayi, au Kasaï Oriental (centre de la République démocratique du Congo), ont participé, vendredi, à un défilé organisé à l’occasion de la 16ème édition des Journées catholiques de l’enseignement (JCE), a constaté l’ACP sur place.

Cette activité à laquelle ont pris part les autorités scolaires, s’est déroulée à l’esplanade de la cathédrale Saint Jean-Baptiste de Bonzola, du diocèse de Mbujimayi.

« Nous avons commencé depuis hier avec la soirée culturelle pour commémorer la 16ème édition des Journées catholiques de l’enseignement. Aujourd’hui, c’est la deuxième journée qui a débuté avec le grand défilé. Ce soir il y aura finale de football. Aux élèves et apprenants, nous disons que cette journée est une occasion, un cadre que la coordination diocésaine des écoles conventionnées catholiques offre à tous les apprenants, enseignants pour pouvoir approcher notre proximité en tant qu’éducateur ou élève des écoles catholiques », a déclaré John Kankuenda Badibanga, membre du comité d’organisation de cette activité.

Selon la source, plus de 50 écoles catholiques de la ville de Mbujimayi ont défilé pendant une heure devant l’évêque du diocèse de Mbujimayi, Mgr Emmanuel Bernard Kasanda, qui était entouré des autorités scolaires, dans une ambiance conviviale sous le rythme de la fanfare. Certaines jeunes gens en uniforme détenaient le matériel didactique d’enseignement, d’autres en signe de tristesse décriaient les atrocités à l’Est de la RDC, signale-t-on.

« C’est pour encourager ce que font les enseignants dans notre pays, surtout ceux des écoles catholiques. C’est l’occasion pour encourager les enseignants et fortifier les élèves pour qu’ils continuent sur ce chemin. C’est question aussi d’encourager les enseignants qui sont oubliés, leur métier est presque rejeté, mais le diocèse, l’église, à travers la coordination, leur donne un coup de main pour les fortifier et leur dire qu’ils sont présents dans les esprits », a expliqué pour sa part l’abbé Prosper Mbenga, préfet de l’institut Mudishi, une école catholique de la place.  

Selon lui, le travail de l’enseignement et de l’éducation des jeunes n’est pas seulement pour l’église, c’est avant tout pour l’État, pour notre pays et pour tout le monde.  

Le programme de cette célébration prévoit une messe d’action de grâce qui sera dite samedi en la cathédrale de Bonzola, par le Père évêque du diocèse de Mbujimayi, selon le programme rendu public par les organisateurs.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet