Kananga : des poursuites judiciaires contre les responsables de la gestion des terres  (Société civile)

Kananga, 03 janvier 2024 (ACP).- Des poursuites judiciaires ont été envisagées contre les responsables des services chargés de la gestion des terres à Kananga au Kasaï Central, dans le centre de la République Démocratique du Congo, a appris mercredi l’ACP de la société civile.

« Les constructions anarchiques (…) sont parmi les causes qui sont à la base des décès et de la destruction des infrastructures socioéconomiques (…) dans la ville de Kananga. Sur ce,  des poursuites judiciaires sont envisagées », a déclaré M. Albert Kyungu, membre du conseil régional des organisations non gouvernementales de développement (GRONG).

Et d’ajouter : « la responsabilité pénale incombe aux animateurs des services précités qui, en complicité avec quelques politiques, excellent dans ce désordre organisé ».

M.  Kyungu a fait remarquer  cette situation a empêché l’acheminement des eaux de ruissellement des pluies au point d’occasionner la naissance des têtes d’érosion ayant provoqué ce drame humain et matériel. Il a, par ailleurs, soutenu des sanctions exemplaires en vue d’éradiquer ce fléau.

Il sied de signaler qu’une centaine de maisons d’habitation et autres infrastructures socioéconomiques de base ont été détruites par les eaux de pluie diluvienne, qui se sont abattues à Kananga, causant plusieurs sinistrés en attente d’une assistance humanitaire. ACP/KHM/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet