Kasaï Central :   plaidoyer pour la prise en compte du rôle des médias publics

Kananga, 25 janvier 2024 (ACP).- La prise en compte de la délicatesse du rôle des médias publics du Kasaï Central, centre de la République Démocratique du Congo, a été soulevée dans un plaidoyer d’un groupe de réflexion sur cette problématique, a appris, jeudi, l’ACP.

« Tout en assurant la diffusion d’une information plurielle, l’Agence congolaise de presse (ACP) et la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC) demeurent à jamais les témoins privilégiés de la nation dans les différents secteurs de la vie dans cette partie du pays », a estimé ce groupe de réflexion composé, entre autres, des professeurs d’universités, des étudiants, des juristes, des spécialistes des questions du genre, etc…

Et d’assurer : « les futurs animateurs des institutions de la RDC, au Kasaï Central doivent veiller à cette question fondamentale en leur qualité d’hommes d’Etat ».

Pour ce groupe de réflexion, l’ACP, la RTNC et le Réseau national de télécommunication par satellite (RENATELSAT), qui constituent des outils de travail mis à la disposition des institutions provinciales, sont appelées à jouer pleinement leur rôle grâce à l’appui des autorités provinciales dans le cadre de la décentralisation en cours.

Selon un membre de ce groupe, c’est à ce juste titre que ces instruments de travail s’acquitteront de leur rôle de courroie de transmission entre le pouvoir et la collectivité en tenant compte de l’apport des médias publics.

L’apport des institutions provinciales à l’amélioration de l’environnement de travail et la dotation des matériels appropriés permettront aux médias publics d’assurer la couverture médiatique, a soutenu cet acteur qui invite l’Etat à bien s’occuper de ses propres canaux de communication tout en soutenant aussi le rôle des médias privés, a-t-il confié. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet