Kasaï Oriental : plaidoyer pour l’observance des lois en période électorale

Mbujimayi, 25 octobre 2023 (ACP)-Professionnels de médias et acteurs politiques de la ville de Mbujimayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, ont été appelés à l’observance des lois en période électorale par le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC), a constaté mercredi l’ACP. « Pendant cette période électorale, il est interdit aux professionnels de médias de diffuser ou publier des discours de haine et appels à la violence, l’intolérance religieuse et atteinte à la liberté de croyance, des propos discriminatoires, la diffamation et les injures, l’atteinte à la dignité de la personne humaine et des rumeurs pouvant semer des troubles et panique grave, désordre et insécurité dans l’opinion publique », a déclaré le haut-conseiller et membre de la plénière de cette institution d’appui à la démocratie, Alain Nkoy Nsasies qui en a appelé au strict respect de la directive, relative à la campagne électorale à travers les médias durant toute la période des élections en République démocratique du Congo.

« Cette séance qui se veut pédagogique, est d’une grande importance pour nous-même, pour nos médias, au regard de la période que nous allons traverser d’ici-là. Mais déjà nous sommes en pleine période parce qu’il y a des regroupements politiques qui se sont lancés dans la campagne avant l’heure. Cette séance va nous permettre de mettre les points sur les I et les barres sur les T afin que nous puissions marcher de la même manière », a insisté le haut-conseiller du CSAC.  qui s’exprimait au cours d’une séance pédagogique de vulgarisation a, par ailleurs, souhaité la participation de tous pendant ce moment pour avoir un plus dans le service à rendre comme média pendant ce moment où les journalistes sont de plus en plus sollicités par les politiques.

Après la lecture de la directive relative à la campagne, un document contenant 72 articles, les participants à la séance parmi lesquels les directeurs des programmes, les membres du gouvernement provincial, le maire de Mbujimayi, le secrétaire exécutif provincial de la CENI et les délégués de la Police nationale congolaise (PNC), ont eu un échange clair sur les dispositions de ce document.

« Les journalistes tel que vous êtes là, vous ne pouvez pas porter votre voix à la campagne électorale, il faut laisser les gens qui font leur campagne. Aussi quand vous êtes journaliste et vous décidez de vous porter candidat, mais vous cessez d’être journaliste parce qu’on ne peut pas faire la campagne et en même temps vous êtes partisan », a dit Alain Nkoy.

Une mise en garde a été faite contre la présence de propagande déguisée, caractérisée par le fait que des reportages qui semblent de nature informative, cachent en réalité l’intention de promouvoir un candidat ou un parti politique.

Les journalistes ont été appelés à la lecture et au respect du code d’éthique et de déontologie de sa profession pour ne pas tomber dans les ennuis.

Le secrétaire exécutif provincial de la CENI, Boniface Beya est intervenu pour clarifier certains articles de la loi électorale notamment sur la campagne électorale. La délégation du CSAC a quitté Mbujimayi mercredi à destination de Kinshasa. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet