Kinshasa : appel à la modernisation du marché Makongo à Lemba

Kinshasa, 02 mai 2024 (ACP).- Un appel a été lancé jeudi aux autorités compétentes pour la modernisation du marché « Makongo » à Lemba terminus, (sud de Kinshasa) en République démocratique du Congo, en vue de protéger les occupants de ce lieu de négoce et leurs biens, a-t-on appris au cours d’un entretien.

« Nous avons lancé un appel aux autorités compétentes dans le but de moderniser le marché Makongo en vue de permettre aux vendeurs d’exercer leurs activités dans de bonnes conditions. Ça fait déjà deux années que je suis dans ce poste en qualité de l’administrateur, ici nous avons eu à recevoir plusieurs personnes qui nous ont promis la réhabilitation de ce marché, hélas! Aucune réalisation. Quand il pleut toutes les eaux des pluies envahissent le marché et cela crée de la bouée, cela handicap les acheteurs d’arriver au marché pour s’approvisionner », a déclaré Willy Makazi Mugombe, administrateur du marché Makongo.

« Notre marché est très mal positionné, nous avons des voisins d’habitation, et chaque maison produit une quantité importante des ordures ménagères. Des malins utilisent le marché comme un dépotoir et d’autres vont plus loin pour déposer leurs immondices au rondpoint terminus, aux arrêts de bus (…) », a-t-il déploré.  « Nous ne sommes pas protégés par la police de proximité surtout pendant la nuit, tout le monde en profite pour en faire une poubelle, mais nous faisons au moins l’effort pour évacuer des immondices avec nos abonnés des éboueurs. Les vendeurs que vous voyez ils ont un sérieux problème pour donner l’argent de l’assainissement qui contient que 200 FC vous pouvez faire même plusieurs tour mais ils ne veulent pas payer sans oublier que les recettes qu’on perçoit nous permettent de rendre notre marché propre », a ajouté M. Makazi Mugombe. « Le marché contenait auparavant 600 étalages mais actuellement à cause de construction des boutiques le nombre des étalages revient à 300. Certains vendeurs ont décidé de construire des boutiques à la place des étalages pour occuper des places inutilement », a-t-il indiqué.

L’installation des sous-commissariats préconisée

Par ailleurs, l’administrateur du marché Makongo a préconisé l’installation de trois postes des sous-commissariats de la police  aux alentours de ce lieu de négoce, afin d’assurer la protection des vendeurs exerçant leurs activités jusqu’à des heures tardives parce que  le soir il y a un groupuscule des inciviques communément appelés « Kuluna » qui se cachent dans les étalages pour déranger la population. « Mon souhait le plus ardent est que notre marché soit modernisé comme les marchés de Liberté à Masina et Matete », a-t-il dit. M. Makazi Mugombe a relevé les difficultés rencontrées dans ce lieu de négoce, notamment le manque des poubelles et l’absence des lampadaires.

« Ma vision  est d’apporter un changement nécessaire et capable de ce marché car le changement est possible, je suis administrateur de ce lieu de négoce depuis février 2022. Le marché « Makongo » a pris le nom de l’avenue « Makongo ». Ce lieu de négoce de Lemba-Terminus a été créé à la suite de besoins présentés par les habitants de quartier de s’approvisionner en biens de première nécessité. Vers les années 62, l’avenue Makongo était inhabitée. De ce fait, les militaires avaient érigé leurs champs de manioc et jardin à coté de cette avenue. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet