Kinshasa : l’assainissement de la ville au menu d’un échange à la mairie

Kinshasa, 19 janvier 2024 (ACP).- L’assainissement de la ville de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo a figuré vendredi, au menu d’un échange entre le gouverneur intérimaire, les bourgmestres, leurs adjoints et les chefs des quartiers.

« L’assainissement de la ville qui a commencé ne  devra plus stopper à cela les bourgmestres seront équipés pour veiller quant à ce », a déclaré Gérard Mulumba, gouverneur intérimaire de la ville de Kinshasa.

Cet échange a tourné autour des défis à relever notamment, l’assainissement complet de la ville, l’insécurité avec la lutte contre le banditisme urbain appelé communément « Kuluna », la nuisance sonore, les embouteillages et les garages pirates disséminés à travers la ville.

« Nous devons montrer à la face du monde que ce que nous avions fait aux urnes le 20 décembre de l’année dernière était réel. Plus de 15 Chefs d’État seront à cette cérémonie (ndlr : cérémonie d’investiture du Président de la République). Nous devons veiller à la conduite de nos habitants », a-t-il recommandé.

M. Mulumba a fait savoir que les restaurants de fortune et les garages pirates doivent être bien gérés, car ils contribuent à l’insalubrité dans la ville de Kinshasa, avant de projeter un autre rendez-vous pour le jeudi prochain en vue de discuter sur d’autres points.

Vue partielle de la salle présentant les bourgmestres, leurs adjoints et les chefs des quartiers lors de l’adresse du gouverneur a.i de Kinshasa

Par ailleurs, il a invité les responsables des entités territoriales décentralisées à mobiliser la population à la cérémonie de l’investiture du Président réélu, Félix Tshisekedi, prévue samedi au stade de Martyrs.

De leurs, les bourgmestres ont promis au gouverneur a.i de capitaliser les matières débattues et de répertorier les différents problèmes qui rongent leurs municipalités afin de les exposer au prochain rendez-vous.

M. Gérard Mulumba est gouverneur a.i à la place Gentiny Ngobila Mbaka, son prédécesseur, suspendu après son invalidation par la Commission nationale électorale indépendante pour raison de la fraude électorale.

ACP /

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet