Kinshasa : l’interdiction des tracasseries policières saluée par les usagers de la route

Kinshasa 24 juillet 2023 (ACP).- La mesure portant interdiction des tracasseries policières, prise par le nouveau commissaire provincial de la police de Kinshasa, a été saluée par les usagers de la route, a constaté l’ACP lundi lors d’une descente sur terrain.

« La décision prise par le nouveau commissaire provincial de la police me réjouit. Nous avions beaucoup souffert avec les éléments de la police en tenue civile communément appelés ‘’Bureaux 2’’ et surtout la police de circulation routière qui est à la base de plusieurs embouteillages. Ils ne visent que l’argent en créant des infractions qui ne sont même pas fondées. Nous aimerions voir cette décision rester pérenne », a dit un conducteur de taxi bus, Richard Mboso.

Les motocyclistes ont également salué cette mesure tout en souhaitant que cela s’applique dans leur secteur où il s’observe des tracasseries policières.

« Cette décision concerne aussi les chauffeurs de taxi-moto. Nous sommes victimes de ces policiers. Ils nous interpellent à tout moment même si on a des documents en ordre. Ils nous mettent souvent dans des conditions qui ne nous permettent pas de bien travailler », a affirmé Luc Kabongo, un chauffeur de taxi-moto.

Le ouf de soulagement poussé par ces motocyclistes a également été celui de José Lilaka, un autre conducteur de moto, qui  a qualifié la mesure du commissaire divisionnaire adjoint, Blaise Kilimbalimba de salvatrice. « C’est un soulagement pour nous. C’est un geste qui annonce un bon début de mandat pour ce général », s’est-il réjoui. 

Deux mesures importantes ont marqué la première semaine de l’entrée en fonction du commissaire divisionnaire adjoint, Blaise Kilimbalimba, nouveau commandant de la police nationale ville de Kinshasa lors de sa parade tenue le week-end, notamment la suspension des missions menées par les éléments de la police en tenue civile communément appelés « Bureaux 2 ». 

Il en a été de même pour la police de circulation routière à qui le nouveau commandant a interdit toute interpellation des chauffeurs sauf dans le cas d’un accident de circulation ou de violations de circulations routières. 

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet