Kisangani : les chefs d’établissements scolaires Kimbanguistes appelés à se débarrasser des antivaleurs    

Kisangani, 7 mars 2024 (ACP).- Cent trente chefs d’établissements scolaires Kimbanguistes venus de Kisangani, des territoires de Bafwasende, Banalia, Ubundu et Opala, province de la Tshopo (Nord-est de la RDCongo) ont été appelés lors d’un atelier mercredi  à se débarrasser des anti valeurs dans l’exercice de leur métier.                            

«  Je vous demande de vous désolidariser des antivaleurs et que la coordination des écoles conventionnées Kimbanguistes puisse être un modèle à suivre par les autres pour accompagner le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans la province de la Tshopo », a souligné Alain Mwimbi Mwimbi, le directeur de la province éducationnelle Tshopo 1, à l’ouverture de cet atelier.                                  

Les participants à cette session de formation apprennent comment gérer une école sur le plan administratif, pédagogique et financier, a précisé le révérend Jean Pierre Ikanda Ikanda, l’un des organisateurs de cette rencontre.                                    

L’un des intervenants dans cette session de formation  est revenu sur l’importance stratégique d’un chef d’établissement scolaire dans la gestion d’une école.                                       «  Les chefs d’établissements scolaires sont la tête d’une école. Ils sont appelés à bien maîtriser toutes les matières qu’ils vont apprendre dans cet atelier en vue de les mettre en pratique, en encadrant les enseignants qui vont les répercuter à leurs élèves », a dit Clément Kasongo, l’un des intervenants qui a pris la parole lors de cette activité.                                      

Bien avant, le pasteur provincial de l’église Kimbanguiste dans la Tshopo, le révérend Lowa Bonui, a appelé les chefs d’établissements scolaires Kimbanguistes à l’assiduité. ACP/C.L. 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet