Kongo Central : nécessité d’un leadership fort pour booster le développement

Kisantu, 04 mars 2024 (ACP).- L’absence d’un leadership fort au Kongo Central constitue un obstacle au développement de cette province, a déclaré le recteur d’une université, intervenant à une journée scientifique organisée à Kisantu, Ouest de la RD Congo, par le comité de gestion de cette alma mater.

«Il est important de mettre en place une culture managériale efficace au Kongo Central et qu’il y ait production de meilleurs leaders locaux dotés de l’esprit managérial appuyé  de ses deux concepts : l’efficacité et l’efficience», a déclaré le recteur de l’Université Kongo (UK), le Pr Germain Kuna Maba, à cette journée scientifique qui a pour thème «les enjeux et les perspectives  de l’émergence et du développement de la RDC».

Pour le Pr Kuna, on ne peut gérer une province comme un économiste, un politicien ou un médecin.

«La pauvreté de la population, l’absence de leadership local fort et le manque de politiques publiques agressives sont parmi les défis majeurs à relever pour garantir l’émergence non seulement du Kongo Central mais de toute la République démocratique du Congo », a-t-il souligné.

Deux autres intervenants ont été enregistrés lors de cette journée scientifique, notamment le député national élu de Kasangulu, Didier-Anicet Mukoko, qui a exposé sur  «le rôle des députés dans le développement du Kongo Central» et la conseillère socio-culturelle du gouverneur du Kongo Central, Natalie Kashasha, qui a planché sur «les apports des femmes dans ce processus».

Des professeurs, étudiants et plusieurs invités ont participé à cette matinée scientifique tenue dans le campus de l’Université Kongo à Kisantu, dans le territoire de Madimba, au Kongo Central, dans l’Ouest de la République démocratique du Congo. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet