Nord-Kivu : le trafic routier perturbé suite à l’ambiance de la campagne électorale à Goma

Goma, 04 décembre 2023 (ACP).- Le trafic routier sur les grandes artères de la ville de Goma est perturbé depuis jeudi dernier, avec des embouteillages monstres à la suite de l’ambiance de la campagne électorale des candidats à la présidentielle et la législative du 20 décembre 2023, a constaté lundi  l’ACP.

« Nous souffrons beaucoup des embouteillages faute de la barricade que les policiers ont érigé au niveau de la tribune de l’ONC dans l’artère principale qui mène vers rondpoint Chukudu (vélo en bois). Je crois la barricade est là suite au rassemblement des sympathisants des candidats député et/ou président qui tiennent leurs meetings là-bas », a dénoncé Mme Kavira Nadine, un usager de la route exerçant sur le tronçon Centreville-Katindo.

Cet usager de la route a fait savoir que les taxis bus et d’autres véhicules privés sur l’axe centre-ville et Katindo, sont contraints d’effectuer plus de trois déviations avant d’atteindre la destination.

Cette situation impacte négativement non seulement sur la circulation routière, mais aussi sur le coût du transport de taxi bus et moto.

« Suite aux embouteillages les taximen moto et les bus profite pour hausser le prix. Par exemple, moi j’ai dû payer 3000FC pour le trajet rond-point Chukudu et Afia bora pourtant avant cette situation sur le même trajet, 1000FC me suffisait pour quitter le centre-ville jusqu’ici à Afia bora. J’ai pris le bus en premier lieu, quand j’ai vu le chauffeur venait de faire trois déviations sans trouver la route. J’ai vite décidé de prendre la moto puisqu’il faisait déjà tard« , a laissé entendre un passager.

En deux semaines du lancement de la campagne pour les élections du 20 décembre 2023 par la Commission électorale nationale Indépendante(CENI), la ville de Goma, a accueilli consécutivement quatre candidats à la présidentielle notamment, Moise Katumbi Chapwe, Martin Fayulu, Denis Mukwege et Floribert Anzuluni.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet