Protection durable : les réseaux et mécanisme de protection des DDH formés à Uvira

Uvira, 14 décembre 2023 (ACP).- La protection durable a fait l’objet, mercredi, à Uvira au Sud-Kivu en République démocratique du Congo, d’un atelier de formation à l’intention des réseaux et mécanisme de protection des droits de l’homme et des partenaires impliqués dans ce domaine, a appris l’ACP des sources locales.

« Ces assises qui vont durer 3 jours, organisée par le Bureau conjoint des Nations-Unies au droit de l’homme (BCNUDH-MONUSCO), s’inscrivent dans le cadre de renforcement des capacités et du réseautage des membres des réseaux protection des droits de l’homme (DDH),  protection des civils et des partenaires impliqués dans ce domaine dans la zone de responsabilité d’Uvira« , a indiqué l’officière aux droits de l’homme en charge de la protection au sein du BCNUDH-Uvira, Judith Nvodjo Diakité.

Et d’ajouter : « l’organisation de cet atelier se justifie par l’urgence de mettre en place une stratégie de protection durable des DDH dans un contexte marqué par (i) une compréhension mitigée de l’identité, des droits et du travail du DDH ; (ii) une demande croissante de protection individuelle ; (iii) une faiblesse de l’action du Gouvernement dans la protection des DDH ; (iv) des limites de la protection de la part de différents acteurs ; (v) l’imminence des échéances électorales qui sont susceptibles d’accroitre davantage les menaces sur les DDH ; et (vi) la transition de la MONUSCO« .

A en croire ses propos, au cours de cette activité, les réflexions et échanges s’articuleront autour de : (i) le contexte actuel ; (ii) la définition-perception des DDH et leur action ; (iii) la contribution du BCNUDH et des partenaires dans la protection des défenseurs des droits de l’homme ; (iii) les limites et les contraintes dans les actions de protection actuelles et (iv) des pistes d’actions pour une protection durable, sans oublier les mécanismes de monitoring des droits humains.

Dans le cadre de la réalisation de son programme de protection, et en collaboration avec des partenaires ayant un mandat similaire, le BCNUDH a observé que les actions restent ponctuelles en raison d’un certain nombre de facteurs et peuvent parfois générer des effets négatifs. Notant que les menaces contre les DDH ne cesseront pas dans un avenir proche, le Bureau a initié une réflexion sur une stratégie de durabilité de cette protection en RDC dans une dynamique partenariale. Cette stratégie est urgente au vu des échéances électorales et le contexte de transition de la MONUSCO ; d’où la nécessité d’une réflexion plus approfondie visant à mettre en place une stratégie appropriée » a-t-elle indiqué. ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet