RDC : le secteur de l’enseignement technique fonctionne normalement au Nord Kivu (Inspecteur  principal  provincial)

Goma, 17 janvier 2024(ACP).- Le secteur de l’enseignement technique fonctionne normalement dans la province du Nord- Kivu (Est de la République démocratique du Congo), en dépit de quelques  difficultés  liées à la guerre d’agression,  a-t-on appris mercredi de source administrative.

« Depuis la sortie de l’arrêté ministériel scindant l’enseignement général de la technique et portant organisation et fonctionnement des établissements publics et privés agréés de formation professionnelle et d’apprentissage des métiers en RDC, notre secteur d’enseignement technique fonctionne  normalement en dépit de certaines difficultés dues à la guerre  d’agression par le Rwanda », a déclaré Emmanuel  Gashamba, inspecteur principal  provincial à l’Enseignement technique.

Il s’agit de l’insécurité qui n’a pas permis aux cinq (5) centres de l’Examen d’Etat d’être opérationnels en 2023, à savoir : Kiwanja, Rumangabo, Kibirizi, Nyamilima et Jomba, situés dans les zones sous occupation des terroristes du M23.

L’absence des frais de fonctionnement et la non prise en charge des agents ont également fait partie des difficultés rencontrés dans ce secteur.

«  Bien qu’il y a de petits  pépins  avec  nos frères de l’Enseignement  primaire,  secondaire et technique ( EPST),  nos 35 agents et cadres de l’Inspection provinciale de la formation professionnelle et métiers ont été mécanisés », a-t-il ajouté.

L’inspecteur  principal  provincial  à l’Enseignement technique  a rappelé qu’à la première édition 2021,  avec  plus de 300 finalistes,  chaque  lauréat  disposait entre ses mains  d’un diplôme d’aptitude professionnelle.

« Les premiers de chaque filière  ont été rappelés à Kinshasa par le gouvernement et chacun a été doté d’un kit selon la filière  suivie. De surcroît, les porteurs de ces diplômes d’aptitude professionnelle ont été  accueillis dans les universités de la place », a-t-il poursuivi, avant de préciser que la durée  de formation  dépend des institutions, allant de 3 mois à deux ans.

Le secteur  dispose  de  filières  techniques  et  d’apprentissage des métiers, a-t-il souligné.  

ACP/KKP 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet