Sud-Kivu: la consommation des boissons fortement alcoolisées détruit les mœurs à Kamanyola (Société civile)

Kamanyola, 28 juillet 2023 (ACP). – La prolifération des maisons de production locale des boissons fortement alcoolisées communément appelé «Kanyanga» détruit la moralité et les mœurs de la population à Kamanyola, territoire de Walungu au Sud-Kivu en République démocratique du Congo, a alerté, jeudi, la Société civile.

«Plusieurs maisons dans le groupement de Kamanyola s’adonnent à la production  de cet alcool. Les villages surtout dans lesquels ce phénomène bat le record sont  Kashenyi, Kambara, Rugenge. Cette boisson fort alcoolisée est souvent obtenue au moyen des déchets de fruits pourris et pétris après soumission à une forte température pour décantation. La santé des consommateurs de ce produit se détériore très vite, et les adeptes de la boisson se caractérisent par  l’abandon des enfants à l’école, des abandons familiaux, des bagarres et autres tapages nocturnes sources de l’insécurité», a fait savoir le président de la nouvelle société civile congolaise  Wenseslas Bisimwa Birindwa.

«Pour réduire les risques liés à la consommation abusive de cette boisson, il faut que les autorités de la place sensibilisent les tenanciers de ces maisons de production, et prennent des sanctions à l’encontre des récidivistes », a encore dit Wenceslas Bisimwa. Un bidon  de 20 litres de cette boisson se négocie entre 50.000 et 65.000 Fc pour les grossistes. Chez les détaillants, la plus petite mesure se vend à 300 Fc et un verre coûte 1000 Fc.

La production de cette boisson mortelle est devenue une activité de concurrence et de revenue dans des familles à Kamanyola. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet