Enseignement : lancement dans une école supérieure d’Uvira d’un master en santé communautaire

Uvira, 20 janvier 2024 (ACP).- Le programme de master pour l’année académique 2023-2024 d’une école supérieure médicale a été lancé samedi à Uvira, province du Sud-Kivu dans l’est de la  République démocratique du Congo, lors d’une conférence débat organisée dans cette alma mater.

« Aujourd’hui, il s’agissait du lancement officiel du programme de master en santé communautaire ainsi qu’en enseignement et administration des services infirmiers (MEASI) à l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM-Uvira),  pour  former le master à Uvira, en collaboration avec l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM)-Kinshasa », a déclaré le directeur général de l’ISTM/Uvira, Pr Henri Manya.

Et d’ajouter : « nous avons été motivés dans le souci d’avoir une relève académique. Ici chez nous, nous avons des institutions qui ont des enseignants dont la plupart est assistant sans diplôme qu’il faut pour enseigner à l’université. Avec ce programme nous ouvrons l’opportunité à tous ces gens à aller plus loin et être utile pour la communauté surtout universitaire et  les étudiants en général ».

Il a fait remarquer qu’avec le système Licence master doctorat (LMD), il y a beaucoup de défis notamment l’éthique, l’internet mais aussi la bibliothèque qui demandent beaucoup d’éléments.

Il a indiqué que « nous sommes en train de nous battre pour réunir les moyens afin d’y arriver selon les exigences de notre ministre de tutelle».

« La population d’Uvira doit continuer à faire confiance aux institutions qui sont sur place et ceux qui veulent les techniques médicales, l’ISTM/Uvira est là pour les accompagner à apprendre localement à un cout réduit. Pour les encadrer, nous avons un accompagnement de 11 professeurs venant de partout en RDC, il y a moyen de faire une formation locale », a-t-il dit.

Il a annoncé aux Matérats de démarche en cours des bourses afin de leur  permettre de continuer la formation ailleurs. 

Au cours de cette conférence-débat, quatre orateurs ont exposé sur différentes thématiques notamment le directeur général de l’ISTM/Uvira qui a parlé de l’organisation du troisième cycle en RDC, le Pr Ntabe    de l’impact des études en santé sur le développement socio-économique, le Pr Muharabu  des recherches et développement, enfin le Master Maungano Kihyoka Maki de la numérisation de la recherche dans le système LMD (cas de master), signale-t-on.  ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet