Sud-Kivu : un message de paix lancé aux habitants de la plaine de la Ruzizi

 Uvira, 14 juillet 2023 (ACP).- Le ministère provincial de l’Intérieur a lancé un message de paix, jeudi, à Bukavu au Sud-Kivu en République démocratique du Congo, aux habitants de la plaine de la Ruzizi en territoire d’Uvira, a appris l’ACP dudit ministère.

« Nous avons déjà convoqué tous ceux qui se nomment chef dans les coins et avons suspendu la perception de la taxe. Comme mesure préventive, nous avons dépêché les éléments des Fardc et de la police afin de protéger la population », a dit le ministre provincial de l’Intérieur, sécurité et affaires coutumières, Me Albert Labani Msambya, à l’issue d’une réunion qu’il a tenue dans son cabinet de travail, réunissant l’administrateur du territoire d’Uvira, les chefs coutumiers des chefferies de Bafuliiru et de Barundi de la plaine de la Ruzizi.

« J’appelle la population à ne pas suivre tout vent car le gouvernement est à pied d’œuvre pour la secourir. Pour moi c’est avec un message de paix que j’invite la population à rester souder et à ne pas considérer la violence comme issue afin de résoudre un problème » a-t-il conclu.

Très satisfait des échanges, le chef de la chefferie de Barundi de la plaine, le Mwami Richard Ndabagoye, a salué l’implication personnelle du patron de la territoriale au Sud-Kivu afin de trouver une solution définitive en recevant les désidératas des uns et des autres, soulignant que des avancées pour la résolution du conflit opposant les Bafuliiru aux Barundi sont très significatives.

«  Chaque entité décentralisée est permise de réceptionner des taxes dans sa juridiction pour son fonctionnement, mais un groupe des jeunes armés non autrement identifiés ont attaqué les percepteurs des taxes dans ma chefferie, ce qui est inadmissible et nous espérons que par ces assises une solution pérenne sera trouvée », a-t-il poursuivi.

Signalons que la situation était très tendue à Bwegere dans la plaine de la Ruzizi après qu’un groupe non autrement identifier a attaqué les percepteurs de taxes de la chefferie de Barundi, causant ainsi mort d’hommes. L’activité est revenue à la normale dans les après-midi après une intervention des éléments des forces de l’ordre.   ACP/ CL

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet