Tshopo : plus de 20.867 ménages victimes de l’inondation à Isangi

Isangi, 3 Décembre 2023 (ACP).- Plus de Vingt mille huit cent soixante-sept (20.867)  ménages ont été touchés   par l’inondation dans le territoire d’Isangi,  province de la Tshopo ( nord-est de la République démocratique du Congo), suite aux pluies du mois de novembre, a appris samedi l’ACP de source administrative.

« Les données statistiques de la situation actuelle des inondations du mois de novembre 2033 en terme des dégâts à Isangi, se présentent comme suit : 18 villages inondés, plus de  20867 ménages touchés, 8 églises et 2363 latrines détruites, 3 routes coupées, 3285 enfants de moins de 5 ans exposés à différentes maladies, 426 champs dévastés, 42 sources d’eau englouties, 1086 personnes de 3e âge en situation difficile », a déclaré Jérôme Waliala, administrateur assistant du territoire d’Isangi.

Et d’ajouter : « Quatorze (14)  aires de santé de la zone de santé d’Isangi sont également affectées. Il s’agit de Yalikina, Yalosase, Lilanda, Baonga, Ilondo, Yabasabola, Ilambi, Yasanga, Yaokasanga, Yaokwamu, Yafunga, Lomboyo, Yabongengo et Yaelomba ».

Selon la source, « les premières conséquences de cette inondation sont à plusieurs niveaux. D’abord sur le plan corporel, on est   en insécurité. On a des enfants, des femmes. Les gens vivent difficilement parce qu’ils ne vaquent plus à leur occupation. Le marché d’Isangi est déplacé, le bâtiment administratif également sous l’eau ».

Le coordonnateur de la Nouvelle société civile congolaise(NSCC) à Isangi, Adonis Mobey Boumo s’inquiète par rapport à cette énième inondation qui touche le territoire d’Isangi où les populations locales continuent à subir les dégâts collatéraux des  inondations d’avril dernier.

« La population vient encore de connaître une situation très déplorable avec cette inondation. Cela inquiète la coordination parce que  la population est en train de faire actuellement face à cette catastrophe naturelle  pour la deuxième fois à Isangi à une courte durée, pendant qu’elle n’a pas encore terminé à aménager les maisons détruites par les inondations d’avril dernier », a-t-il déploré.

Adonis Mobey a appelé  à une assistance urgente de la part des autorités tant provinciales que nationales et les partenaires, afin de permettre à ces milliers des personnes victimes de ces inondations d’être épargnées des conséquences néfastes qui peuvent surgir après.

La zone de santé d’Isangi dans le territoire portant le nom vient de connaître pour la 3e fois au cours d’une même année, une autre inondation après celles de février, avril et mai dernier où le bilan en termes des dégâts était de plus 19 mille ménages touchés. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet