Tshopo : suspension de la grève des enseignants et reprise des cours dans les écoles au centre des échanges au gouvernorat de province

Kisangani, 05 novembre 2021 (ACP).- Le gouverneur de province a.i, de la province de la Tshopo,  Maurice Abibu Sakapela Bin Mungamba, le banc syndical des enseignants, les gestionnaires des établissements d’enseignement primaire, secondaire et technique, les chefs des provinces éducationnelles de la Tshopo ainsi que les inspecteurs chefs de pool, ont décidé de la suspension de la grève des enseignants et la reprise des cours dans les écoles au centre des échanges au gouvernorat de province au  terme d’un échangé jeudi dans la salle des réunions du gouvernorat de province.

 Les responsables des provinces éducationnelles Tshopo 1, 2 et 3, ont passé en revue la situation de la reprise des enseignements dans les écoles de la ville de Kisangani et dans celles des territoires qui composent la province. Ces derniers ont relevé une rentrée de classe timide liée surtout à la grève décrétée par le banc syndical des enseignants d’une part, des conditions socio-économiques difficiles de certains parents d’élèves, qui n’ont pas jusqu’à présent véritablement préparé la rentrée scolaire de leurs enfants d’autres part.

Le secrétaire de l’intersyndical de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST/Tshopo), Joseph Litete, se dit réservé de prendre une décision unilatérale quant à la suspension de la grève et de la reprise des cours, tout en indiquant que l’intersyndical reviendra à la base pour discuter au tour de ce sujet avec les enseignements.

Le chef de l’exécutif provincial par intérim, a pour sa part exhorté l’Intersyndical des enseignants à privilégier l’intérêt des enfants et de reprendre les enseignements, tout en gardant œil et oreilles sur les discussions du respect des cahiers de charges avec le gouvernement de la République. ACP/Kayu/RN/OB/CKM/NiG/SGM/TKM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet