Kinshasa : la mise en place du centre de radiothérapie au menu d’un échange

Kinshasa 25 octobre 2023 (ACP).- La création d’un centre public de radiothérapie en République démocratique du Congo (RDC) a été évoquée à Kinshasa, au ministère de la Recherche scientifique, a appris l’ACP mercredi, de source officielle.

« Les discussions en cours pour la mise en place du premier centre public de radiothérapie en RDC a été au menu d’un échange entre le ministre de la Recherche scientifique, Gilbert Kabanda et le chef de division Afrique du département technique de l’Agence internationale pour l’énergie atomique(AIEA), le Professeur Shaukat Abdul Razak », a indiqué le chargé de communication du ministre de RSIT, Simplice Divine Kalunga Wa Kalunga Kasongo.

Notons que le Pr. Shaukat Abdul Razak séjourne à Kinshasa depuis mardi dans le cadre d’une visite de travail qui découle du voyage effectué dernièrement par le ministre Gilbert Kabanda, ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique à Vienne au siège de l’AIEA.

« La RDC possède des capacités énormes en réacteur nucléaire que beaucoup d’autres pays africains ne possèdent pas. L’AIEA est prête à nous accompagner dans la recherche pour développer ce que nous avons. Et cela au profit de notre pays et aussi de l’Afrique toute entière. Cette recherche s’implique notamment dans le traitement du cancer avec le centre public  de radiothérapie qui sera installé dans le site de l’université de Kinshasa et dont la première pierre sera posée d’ici un mois », a indiqué le ministre Gilbert Kabanda.

De son côté, le Professeur Shaukat Abdul Razak a fait savoir qu’il était reçu par le ministre Kabanda qui est aussi le responsable de la coopération entre la RDC et l’AIEA.

« Nous avons discuté de tous les points relatifs à cette coopération, en particulier de la mise en place d’un futur premier centre de radiothérapie en RDC », a-t-il souligné.

Et de renchérir : « Ma visite hier au Commissariat général de l’énergie atomique (CGEA) m’a laissé une très grande impression. La RDC a des laboratoires de références dans le domaine des sciences et technologie nucléaires. Ce qui m’a permis de discuter sur la possibilité d’organiser des formations pour le pays d’Afrique mais aussi des programmes académiques ».

Il a fait savoir que cette visite offre l’opportunité de renforcer la coopération qui est déjà excellente entre l’AIEA et la RDC. Elle a permis également de voir certaines réalisations, en particulier, le Centre de médecine nucléaire qui est déjà opérationnel, mais aussi de discuter sur l’élargissement de ce programme et d’autres aspects. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet